Mondial 2014 : au fait, ça coûte combien de partir au Brésil ?

  • A
  • A
Mondial 2014 : au fait, ça coûte combien de partir au Brésil ?
@ MAX PPP
Partagez sur :

BONS PLANS - Depuis la qualification des Bleus, la tentation est grande. Mais à quel prix ?

Vivre la Coupe du monde 2014 au Brésil, pays du "futebol" par excellence, est un pèlerinage qui tente plus d’un supporteur. Et encore plus depuis la qualification de l’équipe de France en match de barrage contre l’Ukraine. Mais est-ce financièrement accessible? Europe1.fr a sillonné le web, multiplié les coups de fil, abusé des comparateurs de prix et sorti sa calculette pour tenter de faire une première estimation pour les voyageurs qui partiraient à deux l’été prochain.

20.11.Bandeau.Bresil.football.Reuters.460.120

© REUTERS


LA FACTURE GLOBALE

Pour les petits budgets 

21.11.Bresil.foot.plage.copacabana.Reuters.930.620

© REUTERS

Séjour d’une semaine comprenant un seul match. Pour le trajet, vous pouvez actuellement trouver un aller-retour à 1.200 euros comprenant une escale, et ce depuis les principaux aéroports français. Pour le logement, à moins de recourir à l’échange d’appartement ou au couchsurfing, prévoyez six nuits à minimum 25 euros pour une chambre partagée à deux (soit 150 euros). Quant à la nourriture, prévoir 25 euros par jour (deux repas à 10 euros minimum par jour, plus 5 euros de boisson). Enfin, espérez décrocher un billet pour un match en catégorie la moins chère possible, soit 70 euros.
 > Budget minimum : 1.550 euros  par personne

Séjour de deux semaines pour assister aux trois matchs de poule des Bleus. On reprend la facture précédente mais en y ajoutant trois vols intérieurs pour suivre l’équipe de France dans ses pérégrinations. Prévoyez environ 600 euros si vous les réservez à l’avance. Et bien sûr beaucoup de chance pour décrocher le pack Fifa pour trois matchs à 230 euros.
 > Budget minimum : 2.755 euros par personne

Pour les budgets moyens qui veulent assurer

20.11.Pele.Bresil.football.Reuters.460.930

© REUTERS

La loterie de la Fifa pour décrocher un billet, très peu pour vous ? Tournez-vous alors vers un tour operateur agrée pour réaliser un séjour "all inclusive" et avoir l’assurance d’être au stade le jour J.

Séjour d’une semaine comprenant un seul match. Le prestataire partenaire de la FFF se dénomme IOX Tour et propose un séjour d’une semaine (mais seulement cinq jours sur place) baptisé Ousadia au prix de 2.590 euros dans un hôtel trois étoiles. Il ne vous reste plus qu’à y ajouter le prix d’un billet (environ 100 euros pour une place medium) et la nourriture (à raison de 30 euros par jour).
 > Budget minimum : 2.640 euros  par personne

Séjour de deux semaines pour assister aux trois matchs de poule des Bleus. Toujours chez IOX Tour, prévoir 5.190 euros pour deux semaines, plus le prix des billets (environ 330 euros) et la nourriture (à raison de 30 euros par jour).
 > Budget minimum : 5.880 euros  par personne

Pour les budgets sans limite

Séjour d’une semaine (ou presque) comprenant un seul match. Nous avons renoncé à sortir la calculette, d’autant que les agences les plus select n’ont pas de grille tarifaire car leur offre est ultra personnalisée. Sachez néanmoins que Voyageur du monde propose pour 4.540 euros un pack 5 jours/ 3 nuits à Rio de Janeiro incluant un match… mais pas forcément celui de l’équipe de France. Et il vous reste à ajouter l’alimentation.
> Budget minimum : 5.000 euros par personne

Séjour de deux semaines pour assister aux trois matchs des Bleus. Pour cette option, nous avons tapé à la porte de voyagistes encore plus select. A défaut d’obtenir un devis, on nous a indiqué qu’il fallait compter minimum 5.000 euros pour une semaine… en période normale. Et la facture peut frôler 50.000 euros pour les clients les plus exigeants (réservation d’une luxueuse villa, visites guidées, survol d’un lieu touristique en avion ou hélicoptère, etc.). Les tarifs « coupe du monde » risquent donc d’être encore plus élevés, d’autant que les lieux de très haut standing vont être pris d’assaut.
> Budget minimum (et approximatif) : 15.000 euros et plus si affinités

20.11.Bandeau.Bresil.football2.Reuters.460.120

© REUTERS

LES PRIX DANS LE DÉTAIL

Combien coûte le logement ? Nous avons demandé aux équipes du Guide du routard le prix moyen d’une chambre d’hôtel en tentant d’anticiper la hausse assurée des prix. A titre indicatif, en période estivale, une chambre bon marché pour deux personnes revient à 38 euros la nuit, le chic vous sera facturé 96 euros et le très chic commence à 135 euros la nuit. Mais en partant du principe qu’en Afrique du Sud, les tarifs hôteliers avaient bondi de 35% pendant la précédente Coupe du monde 2010, nous nous sommes basés sur les prix suivants : 51 euros (bon marché), 130 euros (chic) et 185 euros (très chic). Les prix à Rio de Janeiro sont un peu plus élevés et baissent au fur et à mesure qu’on s’éloigne de la côte.

20.11.Bresil.football.coupe.monde.logo.Reuters.930.620

© REUTERS

Deux précisions s’imposent : les prix affichés par les établissements ne comprennent pas la TVA, qui peut aller de 5 à 15% du tarif. Autre détail important, les hôteliers ont tendance à pratiquer la "pacote" durant les périodes les plus demandées, dont le carnaval. En clair, vous ne pouvez pas réserver une seule nuit mais devez réserver de 3 à 5 nuits minimum. Enfin, sachez que le petit déjeuner compris et le wifi gratuit sont la norme au Brésil.

Combien coûte le transport ? Au minimum 1.200 euros depuis les principales villes françaises et en faisant escale au Portugal. Pour les vols directs, ce sera au départ de Paris et pour 2.500 euros minimum. Avec une limite : il s’agit des tarifs actuels qui seront pris d’assaut dès le tirage au sort de poules connu, le 6 décembre.
 Pour les vols internes, les prix restent élevés, manque de concurrence oblige. Outre les compagnies aériennes classiques (TAM et GOL, un petit moins cher), pensez à regarder du côté des compagnies low cost (Avianca, Web jet ou encore Azul). Pour suivre les Bleus lors de leurs trois étapes brésiliennes, compter minimum 600 euros, retour à la ville de départ inclus. Pour les autres moyens de transports, nous allons y revenir.

Combien coûte la nourriture ? Tout dépend de votre appétit, mais voici l’estimation du Guide du routard : un repas bon marché vous coûtera 10 euros, le milieu de gamme entre 19 et 27 euros, et le très chic au-dessus de 27 euros. Si les tarifs sont sensiblement identiques à ceux pratiqués en France, la vraie différence est à chercher du côté de la bière : une cannette d’Antatica version 35 cl vous coûtera en moyenne 90 centimes. Pour la Brama, compter 1 euro la cannette.

20.11.Bresil.stade.Maracana.Reuters.930.620

© REUTERS

Combien coûte un billet pour un match de football ? Tout dépendra de votre chance au jeu, la Fifa ayant mis en place une loterie pour faire face aux demandes bien plus nombreuses que les places disponibles. Si vous êtes sélectionné(e), le prix d’un match varie de 90 à 175 dollars, soit de 70 à 140 euros. Le pack des trois matchs de poule de l’équipe de France est facturé entre 297 à 578 dollars, soit 230 à 440 euros. Si vous n’avez pas été sélectionné et ne faites pas appel à un tour opérator, vous devrez vous retourner vers le marché de la revente. Et la, les prix sont multipliés par trois minimum et leur authenticité pas garantie.

ET LES BONS PLANS DANS TOUT CA ?

piment 930x620

Pour se nourrir. Sachez que le petit déjeuner est normalement inclus dans toute nuité en hôtel. Les plats étant généralement copieux, il est possible de commander des demi-portions. Autre formule pratique et économique : les buffets, baptisés "Ao kilo".

Pour se loger. A moins d’être très patient, oubliez AirBnB, dont les prix rivalisent avec les hôtels. Les plus spartiates peuvent tenter le couchsurfing, les autres opteront pour l’échange d’appartement ou de maison, notamment via Homeexchange. La France étant une destination prisée, vous avez vos chances mais cette solution demande de s’y prendre à l’avance pour trouver des Brésiliens intéressés par un séjour dans votre ville aux mêmes dates que vous.

Pour se déplacer.
Depuis la France. Vous avez du temps et pas le mal de mer ? Tentez la traversée en bateau. Le site Equipier permet de rejoindre l’équipage d’un bateau mais cela suppose un minimum d’expérience et de bonne volonté. Et si vous pensiez à embarquer sur un cargo ou un porte-conteneur, cela revient à 100 euros la journée, pension complète... soit le même prix qu’un billet d’avion.

20.11.Bresil.bus.Reuters.930.620

© REUTERS

Sur place. Oubliez le reflexe européen qui consisterait à regarder du coté du transport ferroviaire. Le train de voyageur est quasi inexistant, "une vraie curiosité locale" dixit le Guide du routard. Idem pour l’autostop, il est formellement déconseillé et même souvent interdit pour des raisons de sécurité. Ludovic Hubler, qui a fait un tour du monde en autostop le reconnait lui-même. La seule alternative peu coûteuse est donc le bus mais les distances sont telles que vous devez prévoir un long séjour pour ne pas passer plus de temps sur la route qu’à pied : le trajet Rio Salvador prend environ 28 heures et un Rio - Belem 52 heures ! Si vous êtes motivé(e), un comparateur de prix vous permet de trouver les billets les moins chers.

Dernier conseil. Seul, le voyageur a forcément une marge de négociation très limitée. Mais en groupe, cela peut changer… Le guide du routard a donc lancé le projet Bourse d’équipiers qui permet aux voyageurs intéressés par  les mêmes destinations aux mêmes dates de partir ensemble pour voyager collectif.