Molex : les salariés entérinent le plan social

  • A
  • A
Molex : les salariés entérinent le plan social
Partagez sur :

Christian Estrosi a salué "un dénouement positif" et souligné le rôle de l'Etat, sans qui "rien n'aurait été possible".

Par 140 voix contre 70, les salariés de l’usine Molex de Villemur-sur-Tarn, en Haute-Garonne, ont voté mardi soir pour que leurs élus au comité d'entreprise "entérinent" le plan social, qui doit se traduire par le licenciement des 283 salariés.

L'assemblée générale du personnel de l'usine de connectique automobile s’est donc prononcée en faveur de ce plan qui devrait permettre aux salariés de toucher environ un mois de salaire par année d'ancienneté, ainsi que le paiement des jours de grève de juillet et août.

Avant le vote, les délégués CGT, Guy Pavan et Denis Parise, n'avaient pas donné de consignes. "Quoi que vous décidez, on vous suivra !, avaient-ils indiqué. De toute façon, le combat va continuer pour vérifier que le gouvernement et les industriels tiennent leurs promesses de réembauche." Le délégué CGC, Marc Gaillard, avait appelé "à jouer la sécurité, car nous n'avons pas le droit de jouer avec votre vie". Le délégué FO, Thierry Bonhoure, a également appelé à voter pour le plan social en déclarant : "En combattant, on a gagné huit mois sur l'emploi, c'est un peu mieux que rien".

Christian Estrosi, ministre de l'Industrie, a salué "un dénouement positif". Le ministre de l'Industrie a souligné que "sans l'effort de l'Etat, rien n'aurait été possible", et a assuré que les 283 salariés conserveraient "100% de leur rémunération pendant neuf mois".

Un accord pour une reprise partielle de l’usine par le fonds d'investissement américain HIG avait été signé mardi matin. Christian Estrosi avait indiqué que la reprise "représentait dans un premier temps entre 60 et 70 personnes". Mais "je veux une remontée en puissance de 200 à 300 salariés dans les trois ans qui viennent", avait-il ajouté.

L'usine de Villemur-Sur-Tarn est provisoirement close depuis le 6 août. Le groupe américain Molex avait annoncé, le 23 octobre 2008, son intention de fermer l'usine en octobre prochain. Les salariés se battent depuis, convaincus de la viabilité économique du site, et l’Etat fait pression depuis plusieurs semaines pour que Molex accepte le plan de reprise de HIG Capital.

> L'usine Molex de Villemur-sur-Tarn partiellement reprise