Molex : l'accord repoussant la fermeture de 4 mois signé

  • A
  • A
Molex : l'accord repoussant la fermeture de 4 mois signé
Partagez sur :

Les représentants du personnel, la direction de l'usine Molex de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne) et les services de l'Etat ont signé mardi à la préfecture de Haute-Garonne, l'accord repoussant de quatre mois la fermeture du site...

Un sursis de quatre mois pour les 283 salariés de Molex. L'Assemblée générale du personnel de l'usine Molex a "approuvé à une très grande majorité" l'accord conclu jeudi sous l'égide de la préfecture. Cet accord signé mardi par les représentants du personnel, la direction de l'usine Molex et les services de l'Etat permettra de poursuivre l'activité de fin juin à fin octobre 2009. L'usine Molex, basée à Villemur-sur-Tarn en Haute-Garonne, est spécialisée dans la connectique automobile.

L'accord prévoit également que la société américaine augmente l'enveloppe consacrée à la "revitalisation", pour favoriser une solution de reprise ou de réindustrialisation, en la portant à 4 millions d'euros au lieu du minimum légal de 1,5 million d'euros calculé à partir de la suppression des emplois des 283 salariés du site.

Les salariés de l'entreprise américaine ont appris fin octobre la fermeture de leur usine à la mi-2009, pour des raisons attribuées à un manque de rentabilité et de crise économique. Ils ont séquestré le 21 avril dernier pendant 26 heures le co-gérant de la filiale française et la directrice des ressources humaines, en apprenant que le groupe avait créé une deuxième source de production aux Etats-Unis pour les produits dont Villemur avait l'exclusivité, et un stock de "sécurisation" aux Pays-Bas.

La défiance reste de mise et les syndicats ont engagé jeudi dernier une action en référé devant le tribunal de grande instance pour obtenir la "suspension" du PSE (plan de sauvegarde de l'emploi), estimant que le comité d'enteprise "n'a pas été loyalement informé". Cette action doit être plaidée jeudi matin devant le TGI.