Mobile : ce qui vous attend en 2012

  • A
  • A
Mobile : ce qui vous attend en 2012
@ REUTERS
Partagez sur :

Le Congrès mondial de la téléphonie ferme ses portes jeudi à Barcelone. Europe1.fr fait le point sur les grandes tendances.

Rendez-vous incontournable des entreprises high tech, le Congrès mondial de la téléphonie, à Barcelone, a été le théâtre d'une série d'annonces originales. De grandes tendances se dégagent.

Terminaux hybrides. A quoi ressemblera votre prochain mobile ? Peut-être à une tablette, à un ordinateur… ou pourquoi pas aux deux en même temps ! Les dernières innovations des fabricants tendent à gommer les différences entre ces trois terminaux.

A commencer par le Taïwanais Asus, qui a dévoilé lors du Congrès de Barcelone son Padfone. Ce produit deux en un combine une tablette et un smartphone, capables de s'emboîter et de partager la même mémoire et carte Sim.

"Pour préparer un rendez-vous amoureux, vous cherchez le meilleur restaurant avant de quitter la maison, avec votre tablette",explique Jonney Shih, le président d'Asus. "Et ensuite vous pouvez vous y diriger grâce au téléphone". Commercialisé en avril, le Padphone pourra aussi être équipé d'un clavier, pour se transformer… en ordinateur portable.

Les frontières s'estompent aussi chez le Coréen LG, qui a agrandi l'écran de son dernier smartphone, au point de ressembler à une petite tablette.

Surenchère de performances. Ce Congrès a aussi été l'occasion, pour les constructeurs, d'une surenchère de performances. Avec en guest star le processeur quadricœur, qui permet aux mobiles de doubler leur rapidité d'exécution. LG, HTC et Huawei en ont équipé leurs derniers modèles, plus efficaces que les smartphones actuels, notamment pour surfer sur internet ou regarder des vidéos.

Nokia a également joué la carte du gigantisme, en annonçant un mobile équipé d'un appareil photo de 41 megapixels, là où les smartphones actuels se limitent généralement à 10 megapixels. Le 808 Pure View utilisera le système d'exploitation de Windows.

Batteries révolutionnaires. Enfin, la bataille s'est aussi jouée autour de la question de la batterie, sur laquelle les fabricants ont rivalisé d'inventivité. A commencer par la société californienne XPAL Power, qui a présenté un téléphone minimaliste à piles, capable de rester allumé deux mois sans être rechargé. Et jusqu'à 15 ans en restant éteint.

Encore plus insolite : la batterie du groupe suédois myFC, qui se recharge avec de l'eau. Son chargeur, un peu plus gros qu'un appareil photo, n'a besoin que d'une cuillerée d'eau pour fonctionner. Pratique pour les amateurs de camping, mais surtout pour les habitants des pays en développement.