Migaud : "trop souvent les résultats ne sont pas à la hauteur"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Didier Migaud, président de la Cour des comptes, est revenu sur la publication du rapport annuel de son institution.

"Nous ne voulons pas donner des leçons, mais informer les citoyens, assister les pouvoirs publics en les éclairants, prendre le citoyen à témoin. Cela fait partie de nos missions". Didier Migaud, président de la Cour des comptes était jeudi l'invité d'Europe1. Il est revenu sur la publication, mercredi, du rapport annuel de son institution, selon lequel l'objectif de réduction du déficit public, à 4,1% du PIB, est "incertain".

>> LIRE AUSSI - La baisse du déficit ?  "Incertaine", prévient la Cour des comptes

Selon les Sages de la rue Cambon, l'effort devrait "être plus résolu en faveur d'une gestion plus rigoureuse des finances et des services publics".



Jeudi matin sur Europe 1, Didier Migaud a une nouvelle fois appelé à "tirer les leçons d'une faible inflation. C'est un élément tout à fait nouveau qui a surpris les pouvoirs publics". Selon le magistrat, des changements profonds doivent s'opérer dans "l'action publique". Transports, sous-préfecture, maternités... de nombreuses institutions sont encore trop mal gérées.



"La période incertaine dans laquelle nous sommes nécessite plus d'exemplarité et d'efficacité. Trop souvent dans notre pays; les résultats ne sont pas à la hauteur des moyens engagés", tranche Didier Migaud. Sera-t-il écouté ? "70% de nos indications sont appliquées"... , indique-t-il. Et lorsque cela implique de faire payer les "générations futures, ce n'est pas acceptable".

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview ci-dessous :