Michelin va encore réduire sa production

  • A
  • A
Michelin va encore réduire sa production
Partagez sur :

En raison de stocks "trop élevés", Michelin va continuer à réduire sa production, a annoncé son patron Michel Rollier vendredi, tout en promettant qu'il n'y aurait pas de plan social en France. Plus tôt dans la journée des salariés avaient manifesté devant le site de Clermont-Ferrand.

Michelin n'arrive plus à vendre ses stocks. Conséquence : le groupe est obligé de réduire sa production "essentiellement en avril et mai" alors que "juin devrait être meilleur" a souligné vendredi Michel Rollier, le président du groupe, à la sortie de l'Assemblée générale.

Michel Rollier a affirmé qu'il "s'efforçait de limiter les conséquences des réductions de production "par des mesures d'accompagnement". Il a rappelé que le groupe avait mis en oeuvre des mesures de flexibilité au premier trimestre en recourant notamment à la formation et à la maintenance, soulignant qu'"il n'y avait pas de décision de plan social en France aujourd'hui".

Vendredi matin, plusieurs dizaines de salariés de Michelin,à l'appel des syndicats CGT et Sud, manifestaient pour des hausses de salaire, une meilleure indemnisation du chômage partiel et alerter des risques sur l'emploi, à Clermont-Ferrand devant l'assemblée générale des actionnaires.

Repoussant des barrières des forces de police, des manifestants ont pénétré brièvement dans le hall du Polydôme."Ce n'est pas aux salariés de payer une crise dont ils ne sont pas responsables", a expliqué Zakir Ali Mandjee, délégué national de Sud. "Michelin continue de mettre les salariés au chômage partiel et revoit à la baisse les salaires" alors que le groupe "se porte bien avec 3 milliards d'euros de bénéfices en 5 ans", a-t-il souligné.