Pourquoi le Medef veut repousser la retraite à 65 ans

  • A
  • A
Pourquoi le Medef veut repousser la retraite à 65 ans
@ REUTERS
Partagez sur :

ÉCONOMIE - Selon le Medef, seule une retraite à 65 ans permettrait de tenir à flot les retraites complémentaires.

Pour trouver un équilibre aux régimes de retraites, le Medef propose de repousser la retraite à 65 ans selon le journal L'Opinion.

Négociations en cours. Syndicats et patronat ont jusqu'à juin pour négocier et trouver comment rétablir l'équilibre financier des régimes. Avant la prochaine séance de négociations prévue pour  le 28 novembre, ils se réunissent en groupe de travail pour examiner quels dispositifs envisager. 

L'ensemble des simulations réalisées à la demande des différents partenaires sociaux leur a été présenté mercredi par l'Agirc-Arrco, explique Sonia Buscarini (CFDT), mais "il faut s'approprier" toute cette matière avant de se positionner. L’Agirc et l’Arrco sont des associations regroupant et gérant les régimes de retraites complémentaires. 

Plusieurs scénarii. L'un des scénarios, effectué à la demande du Medef, concerne le recul à 65 ans de l'âge légal. Il permettrait de maintenir à flot les retraites complémentaires jusqu'en 2040, selon le journal L'Opinion. 

Une simulation concerne un "report progressif de l'âge légal de la retraite à 64 ans, à partir de la génération 1959 (au lieu de 62 ans à partir de la génération 1955). Selon les services de l'Agirc-Arrco, cela aurait pour effet de repousser à 2030, voire à 2035, l'échéance de l'épuisement des réserves.

>> LIRE AUSSI - La France contrainte de revenir à la rigueur