Mauvais juillet pour le tourisme en France

  • A
  • A
Mauvais juillet pour le tourisme en France
Partagez sur :

La baisse des nuitées en France est "historique", selon le cabinet Protourisme. Le mois d'août devrait être meilleur.

Le mois de juillet a été globalement mauvais pour le tourisme en France, avec une baisse "historique" des nuitées de près de 7%. "La très forte baisse de la clientèle étrangère (de -5% pour la clientèle belge à près d'un quart pour les clientèles britanniques et allemandes) et le recul du taux de départ en vacances des Français affectent la fréquentation des hébergements touristiques marchands cet été", explique le cabinet Protourisme.

Il s'agit du 7e mois consécutif de baisse, sous l'effet de la crise économique, mais la situation devrait s'améliorer : "les réservations pour août sont sensiblement identiques à celles de l'an dernier", note le cabinet dont les chiffres provisoires (qui portent sur un million de lits touristiques), confirment ceux présentés hier par le secrétaire d'Etat au Tourisme dans un bilan à mi-parcours. Hervé Novelli annonçait une baisse des nuitées des touristes français de 7% en juillet mais prévoyait une stabilité sur juillet-août, tandis que les visiteurs étrangers devraient être en recul de près de 30%.

L'hôtellerie et la location d'appartements meublés sont "les principales victimes de la crise" avec une baisse de 8 à 10% de leur fréquentation. Les résidences de tourisme et les villages de vacances sont en recul de 5 à 6% et les hébergements ruraux de 4 à 8%. Seule l'hôtellerie de plein air est en très légère hausse "du fait du succès de son parc locatif" (mobile-homes, chalets...).