Marché automobile : la part du diesel sous les 50% en 2017, première depuis 2000

  • A
  • A
Marché automobile : la part du diesel sous les 50% en 2017, première depuis 2000
@ SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :

Les Français ont acheté moins de véhicules diesel en 2017, préférant d'autres types de motorisation.

La part du diesel dans les immatriculations de voitures particulières neuves est tombée à 47,3% en 2017, passant sous la barre symbolique des 50% pour la première fois depuis 2000, a annoncé lundi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). 

A son apogée, en 2012, le diesel représentait encore les trois quarts du marché automobile français, mais ce type de motorisation - décrié depuis - subit ces dernières années une lente érosion. En 2016, la part du diesel était encore d'un peu plus de 52%, selon les données du CCFA.