Maistre lié à l'affaire Madoff ?

  • A
  • A
Maistre lié à l'affaire Madoff ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Il doit être entendu dans le cadre de l’enquête française sur cette fraude imputée à l'Américain.

Quelle relation Patrice de Maistre a-t-il avec Bernard Madoff ? C’est ce que va tenter de comprendre le juge financier Renaud van Ruymbeke, chargé de l'enquête française sur l'affaire Madoff. Le gestionnaire de la fortune de la milliardaire Liliane Bettencourt doit donc être entendu d’ici la fin septembre, comme témoin, rapporte Le Parisien / Aujourd’hui en France.

Jusqu’à aujourd’hui la milliardaire a été présentée comme l’une des victimes de Bernard Madoff. Les pertes de l'héritière de L'Oréal dans l'escroquerie sont évaluées à 30 millions d'euros. Mais plusieurs acteurs du dossier Madoff s’interrogent aujourd’hui sur le rôle de Patrice de Maistre dans cette fraude spectaculaire.

"Que sont devenus les millions d’euros ?"

En cause : un fonds privé du nom d’Oreades, créé par deux sociétés détenues par les Bettencourt et qui a placé les sommes drainées auprès des épargnants européens dans les sociétés de Bernard Madoff. Mais "curieusement, alors qu’Oreades totalise 280 millions d’euros d’actifs et affiche des rendements positifs, elle est liquidée en février 2004 et remplacée par une autre structure baptisée Luxalpha", rapporte Le Parisien. Luxalpha a finalement été placée en liquidation depuis avril 2009.

"Compte tenu de la régularité de ses performances, il n’y avait aucune raison de liquider Oreades", s’étonne dans le journal Emmanuel Asmar, dont un de ses clients a investi plusieurs millions d’euros dans la société. Et un observateur du dossier d’ajouter : "aujourd’hui personne ne sait ce que sont devenus les millions de Liliane Bettencourt".

Le juge van Ruymbeke, chargé des quatre enquêtes judiciaires ouvertes en France sur la fraude Madoff, enquête notamment sur des placements réalisés par le fonds luxembourgeois Luxalpha auprès du financier américain. L'ouverture de cette information judiciaire fait suite au dépôt d'une plainte en janvier 2009 par une Parisienne de 66 ans qui avait investi 540.000 euros dans le fonds Luxalpha de la banque suisse UBS.

Une rencontre à New York

Patrice de Maistre et Bernard Madoff se seraient rencontrés "entre 2007 et 2008" à New York, selon Hugues Armand-Delille qui a travaillé pour l’un des fonds Madoff à Big Apple. Il évoque cette entrevue dans le quotidien.