Macron : l'accueil des réfugiés peut être une "opportunité" pour l'économie

  • A
  • A
Macron : l'accueil des réfugiés peut être une "opportunité" pour l'économie
@ afp
Partagez sur :

Pour le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, l'accueil des 24.000 réfugiés en France peut être une "opportunité" pour l'économie. 

En matière d'accueil des réfugiés, les politiques peuvent ne pas "toujours suivre le peuple ou les sondages". La phrase est signée Emmanuel Macron. Le ministre de l'Economie, en déplacement en Israël et dans les Territoires palestiniens depuis dimanche, a aussi assuré que l'accueil des 24.000 réfugiés pouvait être une opportunité pour l'économie. 

Une question de "dignité". Emmanuel Macron a estimé que l'accueil de ces réfugiés annoncé la veille par le président François Hollande était une question de "dignité", de "principes fondamentaux" et de "devoir".  "Faut-il, en particulier en la matière, toujours suivre le peuple ou les sondages, le peuple ou l'idée qu'on s'en fait, et les sondages ? Je ne crois pas. Quand on a une mission qui est la nôtre c'est la responsabilité des politiques et des hommes d'Etat de le faire", a-t-il expliqué. 

Un impact minime sur l'économie française... Il a aussi minimisé l'impact de ces arrivées sur l'emploi en France. "On parle de quelques milliers de personnes et je dirai que ce ne sont pas ces réfugiés, aujourd'hui, qui créent les difficultés économiques françaises", a lancé le ministre.

... voire une opportunité pour le pays. "Si nous savons collectivement nous organiser et les intégrer, (...) il est clair qu'ils peuvent être une opportunité pour notre économie et qu'ils peuvent tout à fait, dans certains endroits, dans certaines filières, combler des besoins, que ce soit pour des ouvriers spécialisés ou que ce soit pour des qualifications libérales, sur lesquelles  on a des besoin identifiés", a-t-il dit.