Macron : "on n'est pas assez clair" sur les nouveaux choix industriels

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, invité d'Europe 1 mardi, a été confronté à l'éditorialiste Daniel Cohn Bendit. 

Daniel Cohn Bendit a regretté devant Emmanuel Macron, invité exceptionnel de la matinale mardi sur Europe 1, qu'il n'aie pas parlé de "modernisation de l'économie par l'écologie". Le ministre n'a pas démenti mais il a estimé qu'il ne fallait "pas opposer les modèles".

Un modèle "plus numérique". Il y a un seul modèle aujourd'hui avance le ministre : "productif, environnemental et social et aussi plus numérique". "On va repenser la façon de produire et de consommer", ce qui va permettre de "consommer moins en maîtrisant mieux sa consommation d'énergie par exemple", a estimé le ministre de l'Economie. 

"Dany a raison". Mais l'éditorialiste a rétorqué qu’aujourd’hui en France personne ne parle du "coût réel du nucléaire" qui est pourtant financé par le public, "un peu le contraire du libéralisme", ironise-t-il.

Le ministre a rappelé que le modèle du nucléaire, mis en place après la Seconde guerre mondiale, s'exploite sur un cycle long. "On doit aller au bout", a affirmé Emmanuel Macron, par respect "pour celles et ceux qui y travaillent". Il a jugé néanmoins qu'"on [devait] aller beaucoup plus vite, beaucoup plus fort sur les nouveaux choix industriels et là, Dany a raison, on n'est pas assez clair", a reconnu le ministre. 


Macron : "sur les nouveaux choix industriels...par Europe1fr