L'Unedic prévoit un déficit réduit de 2 milliards d'ici fin 2020

  • A
  • A
L'Unedic prévoit un déficit réduit de 2 milliards d'ici fin 2020
L'organisme qui gère l'assurance chômage, prévoit une réduction de son déficit de deux milliards d'euros d'ici fin 2020@ AFP
Partagez sur :

Selon l'Unedic, son déficit pourrait être réduit grâce à la nouvelle convention conclue le printemps dernier par les partenaires sociaux.

L'Unedic, organisme qui gère l'assurance chômage, prévoit une réduction de son déficit de deux milliards d'euros d'ici fin 2020 grâce à la nouvelle convention conclue le printemps dernier par les partenaires sociaux, selon une synthèse de ses perspectives financières pour 2017-2020. "Compte tenu de sa montée en charge, la convention 2017 devrait permettre d'économiser deux milliards d'euros d'ici à fin 2020, puis 0,9 milliard par an en régime de croisière", lit-on dans ce document. Les mesures prises dans le cadre de la nouvelle convention (...) permettront de stabiliser la dette de l'assurance chômage au niveau d'une année de recettes en 2019, alors qu'elle aurait atteint 106% du montant des recettes sans la convention, précise-t-il encore.

"Un contexte favorable". L'Unedic juge le contexte macro-économique et l'évolution de la population active favorables. L'institut national de la statistique (Insee) a revu à la baisse la progression de la population active, l'anticipation de la croissance du PIB s'améliore légèrement et le coût de la dette demeure maîtrisé, souligne l'organisme. L'Unedic souligne cependant que certaines informations macro-économiques encore inconnues, dont la politique publique d'emploi du nouveau gouvernement, sont susceptibles de modifier cette trajectoire financière.

Jusqu'alors 3,6 milliards de déficit. Dans ses précédentes prévisions financières, en février, c'est-à-dire avant la conclusion de la nouvelle convention, l'assurance chômage tablait sur un déficit à 3,6 milliards en 2017 et 3,9 milliards en 2018, avec une dette cumulée grimpant à 33,6 milliards cette année, puis 37,5 milliards l'an prochain.