Loi travail : "peut-être qu'il faut toucher à l'article 2", avance Sapin

  • A
  • A
Loi travail : "peut-être qu'il faut toucher à l'article 2", avance Sapin
Michel Sapin. Image d'illustration.@ KAZUHIRO NOGI / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre Manuel Valls a aussitôt recadré son ministre des Finances.

Le ministre des Finances Michel Sapin a jugé jeudi qu'il fallait "peut-être" toucher à l'article 2 du projet de loi travail, portant sur l'articulation entre accords de branche et accords d'entreprise, tout en écartant toute "remise en cause des principes" essentiels du projet de réforme.

"Sur certains points". "Peut-être qu'il faut toucher à l'article 2" sur certains "points", a déclaré le ministre, interrogé sur LCP sur des éventuelles évolutions concernant cet article contesté par les syndicats hostiles au texte. "Il faut regarder tout cela dans le détail", et "en finesse", a ajouté le ministre.

Valls recadre... encore. Mercredi, c'est le président du groupe PS à l'assemblée Bruno Le Roux qui s'était montré ouvert à une évolution de cet article, point de crispation entre le gouvernement et les syndicats. Le Premier ministre Manuel Valls l'avait ensuite recadré en déclarant que cette partie du projet de loi ne sera ni retiré, ni remis en cause. Jeudi matin, il a réitéré ce discours en indiquant lors d'une interview sur BFM TV qu'"on ne touchera pas à l'article 2". Il a cependant admis que la loi pouvait encore faire l'objet de "modifications" et d"améliorations".