Loi Travail : à qui vont les 500.000 euros de la cagnotte de la CGT ?

  • A
  • A
Loi Travail : à qui vont les 500.000 euros de la cagnotte de la CGT ?
@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

SOCIAL - Le syndicat a récolté plus de 500.000 euros en un mois pour compenser les retenues sur salaires des employés qui débrayent pour protester contre la loi Travail.

Impossible, à la CGT, de se souvenir d'une mobilisation semblable en si peu de temps. En un mois, le syndicat a réussi à récolter 501.753 euros, après un appel aux dons en ligne. Une cagnotte qui doit servir à soutenir les grévistes contre la loi Travail.

Compenser les retenues sur salaire. De fait, la journée de mobilisation contre le texte organisée mardi est la onzième depuis mars. À ces défilés réguliers s'ajoutent des semaines de grève dans les raffineries, les centres de déchets, ou encore à la SNCF. Pour certains grévistes, ce débrayage prolongé commence donc à coûter très cher. L'argent doit permettre de soutenir ces salariés qui ont subi de grosses retenues sur salaire.

Ainsi, la CGT s'apprête mardi à donner 20.000 euros aux cheminots de la gare Montparnasse. Jeudi dernier, ce sont ceux de Saint-Lazare qui avaient pu toucher 25.000 euros. Quant aux grévistes du centre de tri des déchets d'Ivry, ils ont eu droit à 20.000 euros.

30 à 50 euros par jour de grève. Chaque salarié gréviste peut ainsi avoir droit à une indemnité moyenne de 30 à 50 euros par jour de grève. Sur les 500.000 euros récoltés, la moitié a déjà été versée ou est en cours de versement, selon le CGT. Le syndicat indique que cet argent provient d'un peu plus de 8.600 donateurs différents, soit un don de 60 euros en moyenne. Si certaines sections du Parti communiste ou du Parti de gauche ont participé, l'écrasante majorité des donateurs sont des particuliers. Preuve que l'opinion publique est toujours sensible au combat syndical contre la loi Travail.