Livret A: Moscovici confirme le doublement

  • A
  • A
Livret A: Moscovici confirme le doublement
L'opportunité de relever le plafond du Livret A à 30.600 euros pourrait être débattue "dans deux ou trois ans".@ MAXPPP
Partagez sur :

Initialement promis pour juillet le relèvement de son plafond n'aura finalement pas lieu avant la rentrée.

Le candidat François Hollande l'avait promis durant sa campagne : le socialiste élu, dès le mois de juillet, le plafond des dépôts du livret A serait doublé passant de 15.300 à 30.600 euros. Objectif concomitant : financer la construction de 150.000 logements sociaux supplémentaires par an, contre 110.000 en 2011.

Mais d'après les informations du Journal du dimanche, la réforme serait repoussée à la rentrée, voire à l'automne. Quant au plafond, il ne serait, dans un premier temps, non pas doublé mais relevé à 20.000 euros. Une information démentie lundi matin par le ministre de l’Économie et des Finances, Pierre Moscovici, qui assure que les objectifs du gouvernement seront maintenus.  

"Ne pas déstabiliser les banques"

Cette décision "n'est pas arbitrée, donc les annonces qui sont faites ne sont pas sérieuses", a en effet assuré le ministre sur i>Télé. "Nous aurons une réforme globale qui ira vers le doublement du livret A prévu par le président de la République, et elle s'intégrera dans une réflexion d'ensemble sur l'épargne réglementée", a-t-il insisté.

"Plutôt que d'augmenter le plafond de 15.300 euros à 30.600 euros d'un coup, le gouvernement se serait laissé convaincre de procéder par étapes pour ne pas déstabiliser les banques", avait quant à lui assuré le JDD.

Banquiers et  assureurs plaident, en effet, pour un relèvement progressif du plafond afin de limiter son impact sur les autres placements. Les banques estiment à 35 ou 40 milliards d’euros les transferts d’épargne vers le Livret A qui découleraient d'un relèvement du Livret A, relève le JDD. Or, cette manne ne profiterait pas aux banques "puisque deux tiers des encours du Livret A sont centralisés à la Caisse des dépôts", souligne l'hebdomadaire.

Duflot : "dix millions de mal logés"

Dimanche, la ministre du Logement Cécile Duflot  a pour sa part clairement plaidé pour un maintien en l'état de la promesse du candidat Hollande. "J'ai entendu les inquiétudes du lobby bancaire, ils peuvent avoir des inquiétudes, moi ce qui m'importe, c'est de répondre aux inquiétudes des dix millions qui n'ont pas les moyens de se loger dignement", a-t-elle fait valoir.

Si les informations du JDD se vérifiaient, un relèvement du plafond du Livret A à 30.600 euros serait-il enterré pour autant ? Pas forcément : après cette première étape, le gouvernement pourrait en effet décider d'"aller plus loin". A quel horizon ? "Deux ou trois ans", croit savoir le JDD.