Épargne : les Français se détournent du Livret A

  • A
  • A
Épargne : les Français se détournent du Livret A
@ MAXPPP
Partagez sur :

ÉPARGNE - En juin, les retraits ont été supérieurs aux dépôts à hauteur de 130 millions, annonce mardi la Caisse des dépôts.

Les détenteurs d'un Livret A ont effectué davantage de retraits que de dépôts en juin, à hauteur de 130 millions d'euros, selon les données publiées mardi par la Caisse des dépôts (CDC). Sur les six premiers mois de 2014, la collecte nette sur ce produit d'épargne, rémunéré 1,25%, atteint 2,28 milliards d'euros, un niveau nettement inférieur à celui enregistré un an auparavant (15,15 milliards d'euros) mais qui s'expliquait notamment par un relèvement du plafond intervenu début 2013.

>> LIRE AUSSI - Les Français épargnent en moyenne 16% de leurs revenus

Le LDD continue d'attirer. Sur le Livret de développement durable (LDD), le montant des dépôts a dépassé de 60 millions d'euros celui des sommes retirées en juin. Au total, 371 milliards d'euros étaient déposés à la fin du premier semestre sur ces deux produits, dont la rémunération passera de 1,25% à 1% le 1er août, en raison de la faiblesse de l'inflation. Depuis le 1er janvier 2013, le plafond du Livret A est de 22.950 euros. Celui du LDD est fixé à 12.000 euros.

>> LIRE AUSSI - Le Livret A passera à 1%

Que vaudra le "nouveau" Livret A ? Dès le 1er août, un Livret A comportant par exemple 10.000 euros rapportera 100 euros en année pleine, contre 125 euros précédemment. Mais contrairement à ceux d'autres produits d'épargne, les gains générés ne sont soumis à aucun prélèvement fiscal. Autrement dit, les 100 euros récupérés sont nets d'impôts. Autre avantage du Livret A : l'épargnant peut déposer ou retirer de l'argent à tout moment, sans aucun frais.