L'italien Fincantieri a déposé la seule offre pour les chantiers navals STX de Saint-Nazaire

  • A
  • A
L'italien Fincantieri a déposé la seule offre pour les chantiers navals STX de Saint-Nazaire
C'est une entreprise italienne qui se propose de reprendre les chantiers navals de Saint-Nazaire.@ AFP
Partagez sur :

La société italienne de construction navale Fincantieri est la seule à s'être proposée pour racheter les chantiers navals de Saint-Nazaire, détenus en majorité par un groupe sud-coréen en redressement judiciaire.

L'italien Fincantieri a déposé la seule offre pour les chantiers navals STX de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, auprès d'un tribunal de Corée du Sud, a appris Reuters mardi de source proche du dossier. Un porte-parole de ce tribunal sud-coréen chargé du dossier a déclaré mardi matin qu'une seule offre avait été déposée, sans préciser l'identité du candidat. 

Le groupe sud-coréen en redressement judiciaire. A l'origine, quatre repreneurs potentiels avaient manifesté leur intérêt pour la reprise de tout ou partie de STX Offshore & Shipbuilding, groupe sud-coréen en redressement judiciaire et propriétaire à 66% des chantiers de Saint-Nazaire. Deux offres européennes sont attribuées à l'italien Fincantieri et à un consortium conduit par le néerlandais Damen, auxquels devait s'associer dans les deux cas le constructeur naval militaire français DCNS. Un porte-parole de DCNS s'est refusé à tout commentaire sur l'offre déposée, rappelant seulement que le groupe avait discuté avec Fincantieri et Damen et que ces discussions se poursuivraient avec le repreneur dont la proposition serait retenue.