"L'Iran va devenir la Chine du Moyen-Orient"

  • A
  • A
"L'Iran va devenir la Chine du Moyen-Orient"
@ afp
0 partage

"Jusqu'à hier, c'était impossible de mener une transaction entre l'Iran et la France. A partir d'aujourd'hui, il n'y a plus de freins", observe Zahra Azmadeh-Giacomini. 

INTERVIEW -

La levée des sanctions financières et économiques internationales imposées depuis de longues années à l'Iran devrait relancer une économie très affaiblie. "L'Iran va devenir la Chine du Moyen-Orient", a déclaré dimanche sur Europe 1 Zahra Azmadeh-Giacomini, directrice de l'agence Cosmopolistan qui met en relation des entreprises françaises avec le marché iranien.

Retour sur la scène internationale. Pendant des années, les transactions financières avec l'Iran ont été bloquées. "Jusqu'à hier, c'était impossible de mener une transaction entre l'Iran et la France. A partir d'aujourd'hui, il n'y a plus de freins", observe Zahra Azmadeh-Giacomini. Certaines entreprises attendaient donc ce jour avec impatience. Le président iranien Hassan Rohani a d'ailleurs indiqué que "plus de 1.000 lignes de crédits ont été ouvertes par différentes banques étrangères, quelques heures seulement après l'entrée en vigueur de l'accord". 

"L'Iran va devenir la Chine du Moyen-Orient". Pour la directrice de l'agence Cosmopolistan, l'Iran devrait rapidement retrouver une place centrale dans l'économie mondiale. "Pour moi, l'Iran va devenir la Chine du Moyen-Orient", prédit-elle. "La stratégie de l'Iran aujourd'hui, c'est de dire aux entreprises occidentales : 'venez délocaliser vos usines chez nous, on saura en prendre soin'", traduit Zahra Azmadeh-Giacomini. La levée des sanctions intervient avec l'entrée en vigueur samedi de l'accord nucléaire iranien conclu en juillet entre Téhéran et les grandes puissances.