L'exonération des heures sup' coûterait 3 milliards d'euros par an

  • A
  • A
L'exonération des heures sup' coûterait 3 milliards d'euros par an
@ Mychèle DANIAU/AFP
Partagez sur :

L'exonération des heures supplémentaires voulue par le président pourrait détruire près de 19.000 emplois. 

L'exonération des heures supplémentaires promise par Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, coûterait trois milliards d'euros par an en moyenne au cours du quinquennat et pourrait détruire près de 19.000 emplois à l'horizon 2022. 

Quel impact positif ? En termes d'emploi, l'impact d'une exonération de cotisations sociales sur les heures supplémentaires serait "ambigu", souligne l'Observatoire français de conjoncture économique (OFCE), think-tank classé à gauche. Il y a un impact positif : la baisse du coût du travail inciterait les entreprises à augmenter le temps de travail des salariés en place, qui verraient leur pouvoir d'achat augmenter grâce à la rémunération des heures supplémentaires.

19.000 emplois détruits en 5 ans. Mais il y a aussi un impact négatif : la baisse du coût des heures supplémentaires inciterait les entrepreneurs à allonger la durée de travail, favorisant ainsi les salariés internes au détriment des chômeurs. Au total, l'effet négatif (-66.000 emplois) l'emporterait sur le positif (+47.000 emplois), entraînant la destruction de 19.000 emplois à l'horizon 2022, a calculé l'OFCE.