L'examen des offres de reprise de Tati renvoyé au 19 juin

  • A
  • A
L'examen des offres de reprise de Tati renvoyé au 19 juin
Les employés des magasins Tati devront attendre le 19 juin pour savoir de quoi sera fait leur futur.@ JOËL SAGET / AFP
Partagez sur :

La CGT a annoncé que l'examen des offres de reprises des magasin Tati est repoussé au 19 juin.

Le tribunal de commerce de Bobigny a décidé de repousser l'examen des offres de reprises de Tati. Initialement prévu aujourd'hui, l'étude de ces dossier aura finalement lieu le 19 juin.

Trois repreneurs potentiels. Trois repreneurs se disputent Tati et trois autres enseignes d'Agora Distribution (groupe Eram) avec en jeu le sort de 1.700 emplois.

Le premier est le groupe Philippe Ginestet (GPG), du fondateur des magasins de déco Gifi, qui propose de reprendre 1.300 emplois directs, soit 76% des effectifs; le deuxième, un consortium regroupant Foir'Fouille, Centrakor, Stokomani, Maxi Bazar et Dépôt Bingo qui propose la reprise de "95 magasins et 1.258 emplois, dont 69 salariés du siège", selon une source proche du dossier, et enfin l'enseigne Babou qui espère mettre la main sur six magasins Tati en région parisienne.

Une centaine de salariés ont manifesté devant le tribunal. Plus d'une centaine de salariés de Tati s'étaient rassemblés devant le tribunal de commerce de Bobigny pour exiger le maintien de leurs emplois, menacés par le placement en redressement judiciaire de l'enseigne au vichy rose.