L'ex-numéro 3 de la BNP renoncerait à un bonus d'1,2 million d'euros

  • A
  • A
L'ex-numéro 3 de la BNP renoncerait à un bonus d'1,2 million d'euros
François Villeroy de Galhau@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

François Villeroy de Galhau a été proposé par François Hollande pour devenir gouverneur de la Banque de France. 

Il ferait l'impasse sur plus d'1,2 million d'euros. Selon le Journal du dimanche, François Villeroy de Galhau, ancien directeur général délégué de BNP Paribas, proposé par François Hollande pour devenir gouverneur de la Banque de France, aurait renoncé à ses primes de départs promises par son ancien employeur. 

Une question de "principe". "Dans une lettre adressée aux présidents des commissions des Finances de l’Assemblée nationale et du Sénat – qui voteront pour sa nomination – il promet renoncer à toute rémunération future de la banque française. Adieu bonus différé, de long terme et stock-options", détaille le JDD

Selon les calculs du journal, il renoncerait à toucher 550.000 euros de bonus qu'il aurait dû toucher entre 2015 et 2017, ainsi que 663.000 euros de primes qu'il aurait pu percevoir dans cinq ans. "François Villeroy de Galhau n'en fait pas une question d'argent mais de principe", commente lundi un membre de son entourage cité par Le Figaro. Alors que le bonus de départ de l'ancien patron d'Alcatel, Michel Combes, continue de susciter polémique et commentaires, l'ex-numéro 3 de la BNP a trouvé un bon argument pour convaincre les élus. 

>> Qui est François Villeroy de Galhau ? Notre éditorialiste Eric le Boucher fait les présentations :


Qui est François Villeroy de Galhau ?par Europe1fr