L’Etat veut vendre un terrain situé à Palmyre

  • A
  • A
L’Etat veut vendre un terrain situé à Palmyre
@ AFP
Partagez sur :

La France projette de céder un bien situé dans la ville syrienne, pourtant contrôlée par l’Etat islamique. 

L’Etat a en projet une drôle de transaction immobilière. La France veut en effet vendre un terrain situé à… Palmyre, ville de Syrie pourtant occupée par l’organisation Etat islamique. Cette découverte a été faite par deux sénateurs, dans le cadre de l’examen du budget pour 2016, comme le révèle le Parisien. Michel Bouvard (LR) et Thierry Carcenac (PS) ont relevé cette anomalie après avoir épluché la politique de cessions de ses biens immobiliers par l’Etat.

Pas de précision sur cette vente. "À cet égard, on peut légitimement s'interroger sur le réalisme de certains projets", notent les sénateurs, circonspects, en citant l’exemple de Palmyre. Les élus n’ont cependant reçu aucune précision sur cette éventuelle transaction, précise le Parisien.

500 millions d’euros de vente en 2016. Les sénateurs observent également que "716 des 930 biens figurant sur la liste des cessions pour 2016, soit 77 %, figuraient déjà sur cette liste précédemment". Pour soulager les finances publiques, Bercy prévoit toutefois d’encaisser 500 millions d’euros en 2015 grâce à ses cessions immobilières.