L’Etat récompense les maires bâtisseurs

  • A
  • A
L’Etat récompense les maires bâtisseurs
@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

INFO E1 - Le gouvernement publie vendredi l’arrêté précisant le nom de villes qui recevront une aide pour faciliter la construction de nouveaux logements.

INFO EUROPE 1

Pour répondre à la crise du logement, le gouvernement avait encouragé les maires à faciliter la construction de nouveaux logements, avec une aide financière à la clef. Mais qui sont ces communes qui ont décidé de jouer le jeu et vont bénéficier d’une prime à la construction ? La ministre du logement Sylvia Pinel publie vendredi la liste des 470 communes concernées, un document qu’Europe 1 vous révèle en exclusivité.

Une prime pour inciter à construire. Le manque de logement est souvent invoqué pour expliquer la hausse des loyers, des prix de l’immobilier et la faible mobilité des travailleurs. Le gouvernement a donc décidé fin juin de s’attaquer à ce problème en mettant en place une incitation financière : les maires qui acceptent de construire des logements privés supplémentaires se sont vu promettre une aide de 2.000 euros par logement construit. Mais toutes les communes ne sont pas concernées : ne peuvent en bénéficier que celles qui manquent de logements mais respectent la législation en termes de logement social.

470 communes récompensées. La ministre du logement Sylvia Pinel publie vendredi l'arrêté précisant le nom des 470 villes qui auront droit à cette prime à la construction. Un bonus financier qui doit être versé en deux fois : une partie d'ici la fin de l'année, l'autre partie en 2016.

En tête de ce classement, la commune de Romainville, en Seine-Saint-Denis, qui va toucher 1,4 million d’euros pour la construction de 700 nouveaux logements. Mais pour la majeure partie des communes concernées, la somme est bien moindre. La Commune de Carpentras, dans le Vaucluse, va par exemple toucher 195.000 euros pour la construction d’une centaine de logements. La ville de Tosse, dans les Landes, va de son côté toucher 70.560 euros.

Pourquoi une telle aide ? Cette prime à la construction n'est pas un cadeau fait aux communes concernées, loin de là : elle doit permettre de financer tout ce qui accompagne la construction de nouveaux logements, c’est-à-dire les infrastructures.

La ville de Lognes, en Seine-et-Marne, va par exemple toucher 375.000 euros pour 205 logements. Une somme qui va surtout permettre de faire face aux nouvelles dépenses générées par cet agrandissement du parc immobilier, comme le précise le maire de la commune, Michel Ricart. "Il y aura forcément plus d’enfants dans les cantines, donc des prestations supplémentaires pour nourrir les enfants. S’il faut par exemple mettre en place une classe supplémentaire dans un groupe scolaire, il faut investir. Cet argent est donc le bienvenu pour assurer des services à cette nouvelle population", précise l’élu local.  

>> Voici la liste des communes qui vont bénéficier d'un coup de pouce de l'Etat :