Les ventes de voitures se stabilisent

  • A
  • A
Les ventes de voitures se stabilisent
Les chiffres des ventes de voitures du mois d’avril révèlent une baisse de 1,6%.@ MaxPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Les chiffres des ventes de voitures neuves marquent une baisse de 1,6% en avril.

Le marché de l’automobile commence à enrayer sa dégringolade, comme Europe 1 vous l'a révélé mercredi dès 6 heures du matin. Après un début d'année catastrophique, trois mois au cours desquels les ventes ont chuté de 21,7%, les constructeurs automobiles ont stabilisé la situation : les ventes ne baissent plus que de 1,6%.

Un état des lieux du marché automobile

Dans le détail, 166.632 voitures ont été immatriculées le mois dernier, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Sur un an, les ventes de voitures du mois d’avril reculent de 1,6%, une baisse très légère comparée aux trois premiers mois de l'année 2012. Néanmoins, sur les quatre premiers mois de l'année, les ventes reculent de 17,5%.

Ces chiffres des ventes de voitures neuves en avril permettent de connaître l'état réel du marché automobile français. Car, pour le premier mois depuis deux ans,  les chiffres ne sont pas dépendants des primes à la casse ou bonus-malus.

Si le marché reste donc légèrement orienté à la baisse, la conjoncture politique ne doit pas être oubliée. Car, avant une élection présidentielle, il y a toujours un peu d'attentisme chez les consommateurs et les achats de voitures ont tendance à être retardées.

Renault plonge, Peugeot s’envole

Les marques françaises connaissent des destins diamétralement opposés. Renault recule ainsi de 10% auprès des acheteurs particuliers et attend avec impatience l’arrivée sur le marchée de la Clio IV, prévue à la fin de l’année. Le best seller de la marque au losange est traditionnellement le modèle qui le plus vendu en France.

En revanche, chez Peugeot Citroën, les ventes progressent de 8,7% grâce à la 208. La petite Peugeot démarre bien avec 6.700 ventes en un seul mois, ce qui donne un gros coup d’accélérateur aux résultats de la marque au lion.

Du côté des constructeurs étrangers, Hyundai tire son épingle du jeu avec des ventes en hausse de 20%, tandis que le groupe Fiat (Fiat, Alpfa Romeo, Lancia) dévisse de 18,6%.

Les entreprises renouvellent leurs flottes

Lorigine du relatif redémarrage du marché automobile actuellement est à chercher dans les achats des entreprises qui renouvellent leurs parcs de voitures de fonction. Pendant trois ans, les sociétés ont fait le dos rond et n'ont pas changé leurs flottes. Désormais, elles achètent des modèles qui consomment moins d'essence pour réduire le budget carburant.

Cette tendance profite aux marques allemandes.  Ainsi Audi, qui vend une voiture sur deux en France à une entreprise, voit ses ventes augmenter de 9,2% sur un mois.