Les ventes de jet privés s’effondrent

  • A
  • A
Les ventes de jet privés s’effondrent
Partagez sur :

Le constructeur américain de jets privés, Cessna, a supprimé la moitié de ses postes depuis novembre dernier.

Crise économique oblige, les hommes d’affaires voyagent moins en jets privés. Que ce soit pour faire des économies ou ne pas faire mauvais genre, d’ailleurs. Les commandes de jet privés sont donc en chutes libre.

Le constructeur américain d'avions d'affaires Cessna, filiale du groupe Textron, a annoncé vendredi la suppression de 1.300 emplois, portant à 8.200 le nombre de personnes licenciées depuis novembre en raison d'un effondrement du carnet de commandes.

"Nous avions déjà annoncé une réduction des effectifs portant sur 6.900 personnes entre novembre et le 29 avril, il y en aura 1.300 de plus", a déclaré un porte-parole de la société, Doug Oliver. Au total, Cessna aura supprimé environ la moitié de ses effectifs d'avant ces restructurations, a-t-il précisé.

Ecoutez les explications d’Alexandra Genest :