Les ventes de billets de concerts à Paris ont baissé de 80% depuis les attentats

  • A
  • A
Les ventes de billets de concerts à Paris ont baissé de 80% depuis les attentats
@ Charles Platiau/AFP
Partagez sur :

Cette estimation a été établie à partir des "pointages" quotidiens d'une vingtaine des plus gros producteurs de concerts de musiques actuelles, one-man-show et variétés. 

Les ventes de billets de concerts à Paris ont accusé depuis les attentats une chute de l'ordre de 80% par rapport aux chiffres habituellement constatés à cette période de l'année, selon une première évaluation vendredi du syndicat national des producteurs (Prodiss).  

"C'est une onde de choc", a dit à l'AFP une porte-parole du syndicat, précisant que cette estimation a été établie à partir des "pointages" quotidiens d'une vingtaine des plus gros producteurs de concerts de musiques actuelles, one-man-show et variétés. Le Bataclan, l'une des salles de spectacles les plus connues de Paris, a été l'une des cibles des attentats du 13 novembre à Paris.

Le Prodiss, syndicat national des producteurs, diffuseurs, festivals et salles de spectacle musical et de variétés, précise avoir lancé un "audit" auprès de l'ensemble de ses membres pour chiffrer plus précisément l'impact économique des attentats, en raison des mesures de sécurité supplémentaires mises en oeuvre, annulations et reports de concerts et baisse de la billetterie.

"Les producteurs sont super-inquiets pour la suite, c'est une filière fragile avec un taux de marge qui n'est pas énorme", assure le Prodiss, qui rappelle que la période des fêtes est cruciale pour l'économie du secteur.

Le Prodiss salue par ailleurs l'annonce par la ministre de la Culture de la création d'un fonds de solidarité destiné à aider les salles de spectacle, abondé à hauteur de 3,5 millions d'euros par les pouvoirs publics et 500.000 euros par la Sacem.