Les tirelires des enfants sont aussi victimes de la crise

  • A
  • A
Les tirelires des enfants sont aussi victimes de la crise
Partagez sur :

Les parents d’enfants de 6 à 15 ans ont donné cette année moins d’argent de poche et moins souvent.

Bonbons, CD et jeux vidéo forment toujours le trio de tête des achats préférés des enfants qui reçoivent de l’argent de poche. Mais les tirelires-cochons ne sont pas épargnées par la crise. Cette année, seuls 40% des parents d'enfants de 6 à 15 ans leur ont donné de l'argent de poche contre 45% l’année dernière, selon l'étude réalisée par l'institut CSA pour le Crédit agricole et publiée vendredi.

Certains parents ne donnent plus du tout. Les autres donnent moins d’argent ou moins souvent. 31% des parents qui donnent de l'argent de poche ont en tout cas le sentiment que cela leur est plus difficile qu'avant la crise.

Autre nouveauté : les filles reçoivent moins que les garçons, alors que la tendance était inverse jusqu’alors. L’explication de Francis Meyer, le responsable de l’étude publiée vendredi : "les filles accompagnent volontiers les mamans quand elles font les courses. Peut-être que les mères en profitent pour acheter directement aux filles ce dont elles ont envie. Ensuite, c’est plus facile de réduire l’argent de poche".