Les tarifs des autoroutes vont augmenter en 2017

  • A
  • A
Les tarifs des autoroutes vont augmenter en 2017
Les tarifs au péage vont augmenter au 1er février 2017.@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Les tarifs des péages vont augmenter de 0,76% en moyenne, à compter du 1er février 2017, afin de financer entre-autres les travaux réalisés hors contrats à la demande de l'Etat.

Au péage, il faudra davantage mettre la main au porte-feuille. Les tarifs du réseau autoroutier français vont augmenter de 0,76% en moyenne en 2017, selon une information du Journal du Dimanche. L'Etat compte présenter au comité des usagers la facture vendredi prochain et elle prendra effet au 1er février prochain.

Des travaux à financer. Le calcul des nouveaux tarifs intègre le niveau de l'inflation en progression de 0,36% sur un an, et qui pèse ainsi pour 0,25% dans la mise à jour des péages. De même, ont été pris en compte la répercussion de la hausse de la redevance domaniale à hauteur de 0,30% en moyenne, ainsi que les coûts de travaux réalisés sur les axes autoroutiers à la demande de l'Etat et qui ne sont pas inclus dans les contrats des sociétés concessionnaires.

Jusqu'à +1,197% de hausse des tarifs. La hausse la plus importante concerne l'A89, qui relie Bordeaux à Lyon, et qui a subi cette année pour plus d'un milliard d'euros de travaux de raccordement. Le réseau voit ainsi ses tarifs augmenter de 1,197% l'année prochaine. La plus petite augmentation (+0,572%) sera pour la société Cofiroute, qui gère le réseau autoroutier du centre-ouest de l'Hexagone.

De nouvelles augmentations à venir. A compter de 2018 et jusqu'en 2020, les tarifs seront de nouveau revus à la hausse, entre 0,3 et 0,4% par an, sous réserve de l’inflation future et des travaux hors contrats imposés par l’Etat. Ce surcoût servira à financer, comme l'avait annoncé en septembre le secrétaire d'Etat aux Transports, une partie du nouveau réseau autoroutier. A l’évidence, les concessionnaires d’autoroutes ont encore remporté le bras de fer face à l'Etat, qui répercute les augmentations sur le porte-feuille des usagers.