Les tarifs des assurances auto et habitation vont augmenter en 2017

  • A
  • A
Les tarifs des assurances auto et habitation vont augmenter en 2017
@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Mauvaise nouvelle pour les assurés : les tarifs des contrats d'assurance auto et habitation vont sensiblement augmenter en 2017.

+ 0,5% à + 2,5% pour l'auto, + 1% à +4% pour l'habitation : en 2017, les cotisations d'assurance vont augmenter. Si les compagnies préfèrent attendre le plus tard possible avant de communiquer sur le sujet, le journal Les Echos a compilé les données de plusieurs d'entre elles et observe que les hausses de tarifs seront plus fortes qu'en 2016.

Le coût des inondations. C'est pour les assurances habitations que l'on constate la hausse la plus sévère : jusqu'à 4% chez MACSF, entre 2% et 2,5% chez Generali, Filia Maif ou encore la Matmut. Cette augmentation s'explique en grande partie par le coût des inondations en France de la fin mai et du début juin, plus d'un milliard d'euros. Un coût que les compagnies répercutent sur le prix de l'assurance "multirisque habitation".

Les coût des accidents de la route. Les tarifs des assurances auto augmentent eux aussi. Les mauvais chiffres de la sécurité routière y sont pour beaucoup. Le coût des réparations de véhicules s'est par ailleurs alourdi, soulignent les assureurs. Ce renchérissement "est d'environ 2% en 2016, ce qui est significatif", note Jean-Marc Willman, directeur général adjoint assurance à la Maïf, interrogé par Les Echos. Par ailleurs, la justice accorde des indemnités de plus en importante aux accidentés de la route. Une hausse que les assureurs doivent, là encore, répercuter sur les tarifs de leurs contrats. Parmi les assureurs, la plus forte hausse des tarifs assurance auto concerne Filia-Maïf (+2,5%), tandis que Generali, MACSF ou Matmut accusent des hausses entre 1,5% et 8%. Chez Swiss Life, cette augmentation tarifaire sera limitée à 0,5 %, au pire à 1%. 

Les taxes en hausse. Dans tous les cas, chez un même assureur, tous les clients ne seront pas logés à la même enseigne. En fonction de leur parcours ou de leurs différents contrats, certains peuvent avoir de bonnes surprises. Mais à de très rares exceptions seulement. En revanche, en 2017, l'ensemble des assurés est concerné par une hausse générale des taxes. Sur chaque contrat d'assurance-dommage, il faudra désormais payer une contribution de 5,90 euros, contre 4,30 euros en 2016 et 3,30 euros en 2015. Cette taxe finance en effet le fonds d'indemnisation des victimes d'actes terroristes