Les syndicats préparent le 1er mai

  • A
  • A
Les syndicats préparent le 1er mai
@ REUTERS
Partagez sur :

Ce rendez-vous annuel permet de fédérer tous les syndicats et de pointer les dossiers prioritaires.

Comme chaque année, la fête du travail est l’occasion d’importants rassemblements sur tout le territoire. Ils sont généralement entre 500.000 et un peu plus d’un million de personnes à défiler chaque 1er mai pour commémorer la victoire en 1886 des travailleurs américains dans leur lutte pour obtenir la journée de huit heures.

Mais face à une réforme des retraites qui s’annonce imminente, dans quel état d’esprit sont les salariés pour ce défilé 2010 ? "Entre fatalisme et mécontentement", expliquent trois représentants syndicaux Cfdt rencontrés dans les locaux de leur syndicat, à Colombes. Mais les syndicats veulent le plus de soutien possible pour peser sur les nombreuses réformes à venir.

"Il va falloir continuer à mobiliser les gens", prévient Jacques Darracq, délégué Cfdt chez Dassault Aviation :

De nombreux thèmes de mobilisation

Chômage, réforme des retraites et rigueur salariale devraient être des motivations suffisantes pour de nombreux salariés. D’autant que certains ont l’impression que le contexte de crise permet au gouvernement de faire passer de décisions souvent difficiles selon Yann Gillet, délégué Cfdt chez PSA à La Garenne Colombes.

Démonter le discours sur les effets implacables de la crise est donc un objectif affiché des syndicalistes, qui parlent de « prétextes » pour faire des économies.

"Il faut que les salariés ne se laisse pas intoxiquer", prévient-il :

Seule certitude, ce 1er mai sera l’occasion de fêter l’unité syndicale retrouvée, après des années de dissensions.