Les soldes flottants aux oubliettes ?

  • A
  • A
Les soldes flottants aux oubliettes ?
Les soldes flottants pourraient prendre l'eau. Un rapport préconise leur suppression.@ MaxPPP
Partagez sur :

Un rapport préconise la fin de ces promotions intemporelles, deux ans après leur mise en place.

Les soldes flottants vivent probablement leurs derniers jours. A peine deux ans après leur création, ils pourraient disparaître, selon le Journal du Dimanche. La faute à un rapport, commandé par le secrétaire d'Etat au Commerce, Hervé Novelli. Le document, rédigé par l'Institut français de la Mode et le Crédoc, tacle cette disposition expliquant qu'il y aurait trop de promotions tout au long de l'année.

Le rapport sera remis officiellement au gouvernement dans deux semaines.

Les autres promotions suffisent

Le texte détaille notamment que les soldes flottants s’ajoutent aux soldes permanents - dont les dates sont fixées deux fois par an par l’Etat - mais aussi aux promotions traditionnelles.

"Les traditionnelles promotions, dont l’usage a été simplifié et assoupli par la LME, suffisent aux commerçants. Tout comme les soldes classiques de fin de saison, en janvier et juin", assure le JDD.

Les soldes flottants, loin de faire l’unanimité

A force de réductions en magasin, l’événement est banalisé alors que les commerçants souhaitent tout le contraire. Les clients sont parfois perdus, expliquent-ils. Ils ne savent plus quel est le bon moment pour acheter.

Les associations de consommateurs partagent l’avis des vendeurs. "Les Français confondent soldes flottants et promotions. C’est illisible", affirme Robert Bréhon, administrateur au sein de l’UFC-Que choisir, dans le JDD.

"Ca ne tient pas la route"

Et pire, une partie des commerçants estiment aussi que ces soldes flottants pèsent sur leur chiffre d'affaires. Pour Charles Melcer, le président de la Fédération nationale de l'habillement (FNH), le dispositif est inadapté.

"Les soldes flottants, ça ne tient pas la route", explique-t-il. "Car faire des soldes en plein milieu de saison, quand elle n’est pas commencée, c’est totalement ridicule", s’indigne Charles Melcer au micro d’Europe 1.

"On ne touche pas à l’événementiel" :

Les soldes flottants ont été instaurés en août 2008 par la Loi de Modernisation de l'Economie. Elle a raccourci à cinq semaines les soldes d'été et d'hiver, mais permet également aux commerçants de choisir deux semaines supplémentaires dans l'année, consacrées aux soldes flottants. Et avec cette loi, l’usage des traditionnelles promotions a été simplifié et assoupli.

Leur disparition pourrait ne pas intervenir immédiatement à la suite de la remise du rapport. La faute au remaniement ministériel. Ce qui épargnerait à Hervé Novelli, qui a mis en place la Loi de Modernisation de l'Economie, de supprimer, lui-même, cette disposition qu’il a créée.