Gel des tarifs : les sociétés d'autoroutes contre-attaquent

  • A
  • A
Gel des tarifs : les sociétés d'autoroutes contre-attaquent
@ VALERY HACHEAFP
Partagez sur :

PÉAGES - Elles n'acceptent pas l'annulation de la hausse du prix des péages qui devait intervenir le 1er février. 

Augmenteront, augmenteront pas ? Le gouvernement a tranché das un arrêté publié le 27 janvier dernier, ils n'augmenteront pas. Les tarifs des péages des autoroutes resteront donc pour l'instant inchangés alors qu'une hausse de leurs tarifs, de 0,57%, devait intervenir au 1er février. Les sociétés d'autoroutes ont décidé de contre-attaquer en lançant une riposte judiciaire lundi, annonce Le Figaro.

>> LIRE AUSSI – Autoroutes : la hausses des tarifs suspendue mais … 

Saisie du Conseil d'Etat. Les sept sociétés, concessionnaires des autoroutes en France, sont sûres d'être dans leur bon droit car selon elles, l'État ne pouvait décider, unilatéralement, un gel temporaire des tarifs des péages. Par conséquent, elles vont demander l'annulation de ce gel devant le Conseil d'État tout en plaidant leur cause devant le Premier ministre, Manuel Valls en lui envoyant un courrier. D'autres poursuites judiciaires pourraient également avoir lieu. 

Un accord dans les semaines à venir ? Les concessionnaires d'autoroutes ont des raisons d'espérer dans la bataille qui s'engage car des contrats les lient à l'État, plutôt en leur faveur. Mais l'objectif est surtout de marquer le coup sans se fâcher définitivement car elles sont dépendantes des commandes publiques. Le gouvernement n'a pas non plus intérêt à laisser la situation s'envenimer car la bataille judiciaire qui va commencer est mauvaise pour l'image de la France auprès des investisseurs étrangers. 

Il est donc fort probable qu'un accord soit trouvé dans les semaines à venir, prévoyant une hausse légère des tarifs contre des concessions de la part des sociétés d'autoroutes.

>> ECOUTER AUSSI – Des alternatives aux péages autoroutiers