Les produits bio sont beaucoup, beaucoup plus chers

  • A
  • A
Les produits bio sont beaucoup, beaucoup plus chers
Partagez sur :

La différence de prix est en moyenne de 72%. Principale explication : la rareté des produits bio.

Ils sont de plus en plus souvent en tête de gondole dans les supermarchés. Les produits de l’agriculture biologique se sont-ils pour autant démocratiser ? Non, si l’on en croit les résultats de l’enquête publiée par le magazine spécialisé Linéairesdans son édition de novembre. Et pour cause : la différence de prix entre les produits bio et leurs équivalents standard est, en moyenne, de 72%. Et elle ne cesse d’augmenter.

C’est au rayon traiteur et charcuterie que les prix explosent le plus : +95%. Pour les fruits et légumes, la différence atteint 90%, 73% pour l’épicerie salée et 57% pour la crèmerie. Dans l’ensemble, plus le produit est basique, plus sa version biologique est chère. Pour cette étude, plus de 300 produits, bio et standard, ont été comparés dans les rayons des principales enseignes de la grande distribution.

Pourquoi des prix si chers ? "Parce qu’on a une pénurie de produits bio sur le marché français", assure Yves Marin, spécialiste de la grande distribution, interrogé sur Europe 1. Le marché bio, qualifié de "nouvel eldorado" par le magazine Linéaires, a bondi de 25% l’année dernière. Mais la France ne compte que 2% de surfaces agricoles biologiques.

Autre facteur déterminant : les consommateurs adeptes du bio sont attachés à cette notion et prêts à payer pour cela. "Les enseignes positionnent l'offre bio en se posant la question : ’Quel prix le client est-il prêt à payer ?’. Et en l'occurrence le bio touche une clientèle urbaine, âgée et CSP’ (aisée, NDLR), qui n'est pas très regardante sur les étiquettes", résume Yves Marin.