Les producteurs de lait protestent contre la baisse des prix

  • A
  • A
Les producteurs de lait protestent contre la baisse des prix
Partagez sur :

Les producteurs de lait ont poursuivi leurs actions en Normandie ces dernières 24 heures. Ils protestent contre la baisse des prix auxquels ils vendent leur lait, qui devraient reculer d'environ 30% pour le mois d'avril.

La baisse des prix du lait inquiète les producteurs normands. Dans le Calvados, des éleveurs se sont rassemblés dans la nuit de jeudi à vendredi devant la laiterie Lactalis à Lisieux et la laiterie Elle-et-Vire à Vire. Ils poursuivaient vendredi matin le blocus de la laiterie Lactalis de Clécy devant laquelle ils s'étaient installés jeudi après-midi. Une cinquantaine de producteurs étaient également réunis vendredi matin devant la laiterie Lactalis/Nestlé à Beuvillers, près de Lisieux, où ils ont passé une partie de la nuit.

En Seine-Maritime, les producteurs qui bloquaient depuis mardi soir l'usine Danone de Ferrières-en-Bray ont cessé leur action dans la nuit de jeudi à vendredi à la suite d'un geste de la direction qui a accepté de verser un complément de prix de 10 euros au titre d'avril et une avance de trésorerie de 20 euros, par tranche de mille litres de lait. Mais ils ont entamé le blocage de la laiterie Senoble de Gruchet-le-Valasse pour obtenir un engagement similaire.

Dans la Manche, plusieurs grandes surfaces ont été ciblées ces dernières 24 heures. Des camions de ramassage de lait ont également été bloqués.

Par ailleurs, en Ille-et-Vilaine, des producteurs ont bloqué vendredi matin plusieurs camions de ramassage de lait. Ils appelaient à un rassemblement devant la sous-préfecture, à Fougères, en milieu de journée.

Alors que les prix du lait devraient baisser de 30% pour avril, pour atteindre 210 euros les 1.000 litres, la Fédération nationale des producteurs laitiers (FNPL) a appelé à une journée nationale d'action la semaine prochaine.