Les producteurs de lait maitiennent la pression

  • A
  • A
Les producteurs de lait maitiennent la pression
Partagez sur :

Reçue par le ministre de l'Agriculture samedi matin, la Coordination rurale en appelle désormais à Nicolas Sarkozy.

"Il faut maintenant mettre en place une régulation européenne de la production de lait digne de ce nom. J'attends que le président de la République monte lui aussi au créneau et qu'il prenne conscience de la gravité de la situation", a indiqué François Lucas, président de la Coordination rurale, à la sortie de son entretien avec Bruno Le Maire, ministre de l'Agriculture.

Le syndicat, qui reconnaît que le ministre a "compris" que le conflit du lait doit trouver "une solution européenne", appelle à poursuivre la grève. "Les producteurs ne vont pas décider d'achever ce mouvement sur de simples déclarations, le mouvement ne s'arrêtera que quand on aura la preuve que la solution européenne est là et qu'elle va se mettre en oeuvre", a expliqué François Lucas.

Ecoutez François Lucas, interrogé pour Europe 1 par Noémie Schulz :



Au lendemain d'une "journée blanche", durant laquelle des millions de litres de lait ont été épandus par des producteurs en grève, Bruno Le Maire a reçu les syndicats agricoles. Les éleveurs, dont le mouvement a débuté il y a une semaine, veulent se faire entendre des élus et de la Commission européenne face à la chute des prix.

> 3 millions de litres de lait épandus