Les petits patrons malades de la crise

  • A
  • A
Les petits patrons malades de la crise
Un patron sur quatre a rencontré des problèmes de santé au cours des deux dernières années.@ MAXPPP
Partagez sur :

EXCLU - 25% des patrons ont eu des problèmes de santé récemment, selon une enquête.

Avec la crise, les employés redoutent de perdre leurs emplois. La plupart des patrons, eux, craignent de ne pas pouvoir payer leurs salariés. Une enquête Ifop/Fiducial s’est en effet penchée sur la question et son constat, révélé par Europe 1, est sans appel : les chefs d’entreprises n’ont plus le moral ni la santé.

Un quart ont des problèmes de santé

Un patron sur quatre a ainsi rencontré des problèmes de santé au cours des deux dernières années. De plus, 30% considèrent, aujourd’hui, être dans une forme physique plutôt mauvaise.

L’anxiété et le stress sont la première cause de consultation médicale. Un tiers des patrons souffrent d’une charge de travail trop élevée et beaucoup se dopent aux médicaments. C’est notamment le cas d’Annie, qui dirige une entreprise dans l’ouest de la France.

"Je prends des médicaments pour dormir, je prends des médicaments dans la journée pour faire en sorte de ne pas être trop stressée", témoigne-t-elle au micro d'Europe 1, avant d’ajouter : "par moments, je n’en peux plus et je me dis que finalement, ce ne serait pas plus mal de tout arrêter. Où va-t-on ? On ne le sait pas".

14.09.Medicament.sante.pilule.Maxppp.460.100

© MAXPPP

"Depuis quelques mois sur la corde raide"

"La nuit on se pose des questions, on se demande si à la fin du mois on aura rentré les sommes suffisantes pour régler les salaires, les charges. Si nos clients nous paieront bien, si eux ne seront pas en liquidation judiciaire et ne nous l’auront pas dit", poursuit Annie.

"Depuis quelques mois, on vit vraiment sur la corde raide, en permanence dans le stress", ajoute-t-elle, avant d’égrener ses problèmes de santé : "Je n’ai jamais eu autant de problèmes de santé que cette année avec le stress. Grosse fatigue, des problèmes d’œdèmes, des sciatiques complètement bloquées alors que jamais je n’ai été bloquée, des problèmes d’angine".

Et Annie de conclure : "c’est mon organisme qui subit. Cela fait peur. La santé est importante, doit-on mettre en danger sa vie pour son entreprise ?" Pour se soulager, les patrons n’hésitent pas à se confier : ils se tournent d’abord vers leur famille, puis vient leur expert comptable et enfin leurs amis, toujours selon l’étude Ifop/Fiducial.