Les patrons minés par la contestation de la loi Travail

  • A
  • A
Les patrons minés par la contestation de la loi Travail
Les blocages pourraient impacter la reprise économique.@ AFP
Partagez sur :

LE BAROMÈTRE DES ENTREPRENEURS - Pour les chefs d'entreprise, les grèves et les blocages des mois de mai et juin auront un impact majeur sur l'économie française.

Si le chef de l’Etat s’est félicité du retour de la croissance cette année, supérieure à 1,6%, les patrons sont encore loin d’avoir retrouvé le sourire, c’est du moins ce qu’indique le baromètre mensuel Opinionway pour Europe 1, réalisé en juin auprès des Chambres de commerce et d’industries. En cause : la contestation des derniers mois autour du projet de loi Travail.

Un impact sur l’économie. Le coup de mou est impressionnant. Le mois de juin est d’ailleurs le pire jamais enregistré par le baromètre, avec un indice de 98 en baisse de 11 points, et seulement 34% des personnes interrogées qui pensent qu’une embellie est possible. Pour huit patrons sur dix, les blocages vont avoir un impact sur l’économie française, nuisant à la reprise qu’ils commençaient à sentir.

L’emploi, toujours au point mort. Sept chefs d’entreprise sur dix pensent même que ces blocages vont avoir un impact négatif sur l’emploi, et lorsqu’on leur demande s’ils sont prêt à embaucher, la réponse est de plus en plus négative. C’est le secteur du commerce qui est le plus inquiet. À cause de la pénurie d’essence, des grèves et des blocages, la fréquentation des magasins a chuté entre fin mai et début juin. Ikea, la marque de voitures Hyundai ou encore la chaîne de jardinerie Botanic confirment toutes avoir eu une forte baisse de la fréquentation au pire moment des blocages.