Les manifestations d'agriculteurs se multiplient dans l'Ouest

  • A
  • A
Les manifestations d'agriculteurs se multiplient dans l'Ouest
@ AFP/Loïc Venance
Partagez sur :

Ils ont manifesté à Rennes vendredi matin et menacent de poursuivre leurs actions en Côte d'Armor.

Les manifestations d'agriculteurs entamées mercredi dans les Côtes-d'Armor font boule de neige dans l'Ouest, notamment à Rennes où les éleveurs d'Ille-et-Vilaine sont venus crier leur détresse devant la préfecture vendredi à l'aube. Les éleveurs tirent depuis des mois la sonnette d'alarme en raison des cours trop bas, inférieurs aux coûts de production, auxquels le porc, le lait et la viande bovine sont achetés par les industriels de la transformation.

Reçus à la préfecture. Dès 6h30, une cinquantaine d'éleveurs de porcs et de producteurs de lait se sont rassemblés devant la préfecture de région avec une dizaine de tracteurs, selon la préfecture de Rennes. Une délégation a été reçue et les manifestants se sont ensuite rendus en cortège à travers le centre-ville à l'Union régionale des coopératives d'élevages de l'Ouest. Ils se sont engagés à ne pas commettre de dégradations en ville, précise-t-on de même source.

Dérapages à Quimper jeudi. Jeudi soir à Quimper, plusieurs dizaines d'agriculteurs en colère ont multiplié les actions coups de poing en déversant du fumier et en incendiant des pneus, avant d'être délogés par les forces de l'ordre. Dans le même temps, d'autres manifestaient à Laval, tandis que dans la journée les éleveurs sarthois s'étaient également mobilisés.

La N12 de nouveau bloquée ? Mercredi, les agriculteurs des Côtes-d'Armor avaient ouvert les hostilités en bloquant entièrement un axe majeur de la Bretagne nord, la RN12 (plus de 60.000 véhicules/jour), à proximité de Saint-Brieuc, d'où ils ont été délogés jeudi matin dans le calme par les forces de l'ordre. Près de Guingamp, la N12 était toujours fermée à la circulation vendredi matin, le temps de remettre la chaussée en état. Les agriculteurs costarmoricains ont cependant prévenu qu'ils allaient continuer leurs actions.