Les lunettes visées par la Cour des comptes

  • A
  • A
Les lunettes visées par la Cour des comptes
Vos lunettes pourraient bientôt ne plus être remboursées du tout par la Sécu.@ MAXPPP
Partagez sur :

La Cour des comptes a présenté ses pistes pour tenter d'endiguer le déficit de la Sécurité sociale.

Vos lunettes pourraient bientôt ne plus être remboursées du tout par la Sécu. L'optique, comme les hôpitaux et les laboratoires d'analyses, sont dans le viseur de la Cour des comptes, qui a détaillé mardi ses pistes d'économies pour endiguer le déficit de la Sécurité sociale, plombé par la crise économique.

Si "de premiers résultats" ont été obtenus pour réduire le trou en 2011 puis 2012, le redressement des comptes sociaux connaîtra un "véritable coup d'arrêt" en 2013, "du fait de l'atonie de la croissance", note la Cour. Cette année, le déficit du régime général de la Sécu (salariés du privé), devrait ainsi s'élever à 14,3 milliards d'euros, hors fonds de solidarité vieillesse. Ces comptes devraient être ajustés le 26 septembre, lors de la présentation du Budget de la Sécu 2014 par le gouvernement, qui s'est engagé à limiter son déficit public à 3,6% du PIB fin 2014.

La Cour préconise des "réformes structurelles" et insiste notamment sur le développement de la chirurgie ambulatoire. Des efforts peuvent également être réalisés dans les dépenses liées à la biologie médicale, dont le coût représente six milliards d'euros pour l'assurance maladie. Et, plus délicat, elle suggère de réfléchir à ce que l'assurance maladie se retire de l'optique, déjà peu remboursé et largement pris en charge par les complémentaires santé. Une suggestion avant tout symbolique, l'assurance maladie ne remboursant que 200 millions d'euros au titre des dépenses d'optique, quand les complémentaires les prennent en charge à hauteur de 3,7 milliards d'euros.