La proportion d'étudiants aspirant à devenir un jour entrepreneur a reculé en quatre ans, selon un sondage Opinion Way réalisé pour le Mouvement des jeunes et les étudiants entrepreneurs et relayé par Le Figaro. Alors que 45% des lycées et étudiants déclaraient en 2009 envisager créer un jour une entreprise ou en reprendre une, ils ne sont plus que 37% en 2013.

"S’ils ont perdu un peu de leur enthousiasme, les jeunes restent les plus mobilisés. Parmi le reste des Français, seulement 30 % disent vouloir se lancer dans l’aventure, selon une étude récente de l’Agence pour la création d’entreprise (APCE)", poursuit Le Figaro.

"Les jeunes entrepreneurs redoutent surtout de ne pas trouver de financements. La plupart se sentent obligés de passer par les banques. Or, bien souvent, ces organismes ne leur font pas confiance, disent-ils", précise le quotidien.