Les immatriculations de voitures en hausse de près de 12% en mai

  • A
  • A
Les immatriculations de voitures en hausse de près de 12% en mai
Partagez sur :

Les ventes de voitures neuves en France ont augmenté de 11,9% en mai en données brutes sur un an. Des chiffres qui marquent un rebond du marché automobile après le repli de 7% enregistré en avril.

Un rebond. Les immatriculations de voitures particulières ont progressé en France de 11,9% en mai sur un an. Au cours du dernier mois, le Comité des constructeurs français d'automobiles a ainsi décompté 207.287 immatriculations. En avril, cette statistique avait reculé de 7%. Sur les cinq premiers mois de l'année, le nombre d'immatriculations reste en baisse de 1,4%.

"Ce bon résultat s'explique par un triptyque : il y a l'effet "prime à la casse", le bonus écologique, avec un véhicule immatriculé sur deux qui émet moins de 120 grammes de CO2, et les remises commerciales des constructeurs sur les nouveaux modèles", a déclaré mardi le porte-parole du Comité des constructeurs français d'automobiles.

Cette progression des ventes de voitures neuves résulte également de la mise en place du nouveau système d'immatriculations à la mi-avril, qui a entraîné un report des immatriculations sur le mois de mai, a souligné le porte-parole. "On a vu qu'il y avait encore des immatriculations en attente. La première semaine de mai a été très forte avec des pics à plus de 12.000 immatriculations par jour, alors que l'on se situe généralement plutôt aux alentours de 7.000 par jour en début de mois", a précisé François Roudier.

Les résultats d'une marque à l'autre sont par ailleurs très variables : un bond de 20,7% en mai sur un an pour PSA Peugeot Citroën, mais un recul de 1,7% pour le groupe Renault.