Les hauts salaires de la Caisse d'Epargne dévoilés

  • A
  • A
Les hauts salaires de la Caisse d'Epargne dévoilés
Le syndicat Sud PBCE dénonce les revenus des dirigeants de la Caisse d'Epargne.@ MaxPPP
Partagez sur :

Un syndicat s'indigne du montant "scandaleux" des rémunérations de 17 présidents de directoire.

"Scandaleux, révoltant, ignoble, écœurant, irresponsable, provocateur"… C'est en ces mots que le syndicat Sud BPCE (Banques Populaires Caisses d'Epargne) qualifie la rémunération de ses dirigeants. Dans un tract, obtenu par Le Parisien, l'organisation publie les chiffres à multiples zéros ornant les fiches de paie des 17 patrons des caisses locales de la Caisse d'Epargne.

caisse-depargne-banque-salaire-syndicat-patron-SUDBPCE

© SUD BPCE

Entre 260.000 et 435.000 euros annuels, auxquels s'ajoutent des suppléments variables représentant plus de 50% du revenu fixe. Sans oublier, rappelle Sud BPCE, "la multitude d'avantages en nature donc ces nouveaux riches bénéficient". En citant pêle-mêle voitures de fonction, logements, voyages d'agréments ou encore retraites supplémentaires.

Rien d'anormal pour la banque

Le syndicat enfonce le clou, en comparant le salaire de ses dirigeants à celui de Jean-Claude Trichet, à la tête de la Banque centrale européenne, qui s'élève à 367.863 euros. Fâché, Patrick Saurin, de Sud BPCE dénonce dans les colonnes du Parisien des revenus "loin de la rigueur salariale qu'ils imposent à leur personnel".

La direction nationale de la banque considère quant à elle que ces rémunérations n'ont rien d'anormal : "elles sont comparables à celles d'entreprises cotées de taille et de chiffre d'affaires équivalents", assure un porte-parole.