Les fruits et légumes français souffrent face à la concurrence

  • A
  • A
Les fruits et légumes français souffrent face à la concurrence
Partagez sur :

Les fruits et légumes produits en France deviennent plus chers que ceux importés dans l'hexagone, selon une étude. 

Mieux vaut acheter des carottes plutôt que des fraises pour le porte-monnaie. En un an, les prix des légumes ont légèrement baissé (-2%), tandis que ceux des fruits ont eux augmenté (4%), selon les résultats publiés mercredi par l'association Familles rurales. Autre enseignement de cette étude : les produits français coûtent plus cher que ceux de leurs concurrents étrangers. Un phénomène qui s'amplifie même d'année en année. 

La fraise, symbole de cette tendance. Que ce soit sur un marché ou dans une grande surface, plus de la moitié des fruits et légumes de base coûtent plus cher quand ils viennent de France. C'était pourtant l'inverse il y a cinq ans. A l'époque, 11 des 16 produits testés par l'association Familles rurales étaient moins chers quand ils étaient français que lorsqu'ils étaient importés. La fraise est aujourd'hui le symbole de cette tendance. Le kilo de fraises françaises coûte ainsi 1,14 euro de plus que celles produites à l'étranger. 

Une augmentation des coûts pour les producteurs français. Le décalage entre la France et les concurrents s'aggrave donc d'année en d'année. Pour l'expliquer, les producteurs français pointent une augmentation de certains de leurs coûts de 20% en cinq ans. A l'inverse, certains pays qui ont souffert de la crise ont vu leurs charges baisser. En Espagne, par exemple, les politiques d'austérité ont fait diminuer certaines contraintes sociales, permettant de tirer les prix vers le bas. 

Les carottes, salades et poivrons français moins chers. Certains fruits et légumes produits en France sont tout de même moins onéreux que leurs rivaux. Les carottes, les salades et les poivrons sont ainsi moins chers de près de 30 centimes que leurs concurrents étrangers.