Les Français vont-il trop aux urgences ?

  • A
  • A
Les Français vont-il trop aux urgences ?
@ MaxPPP
Partagez sur :

SÉCU - La Cour des comptes estime que plus de 3 millions de passages aux urgences auraient pu être orientés vers la médecine de ville.

Les Français vont-ils trop aux urgences de l’hôpital ? C'est ce que laisse entendre la Cour des comptes, dans son rapport annuel sur les comptes de la Sécurité sociale publié mardi. La Cour plaide en effet pour une meilleure articulation des urgences -qui représentent un coût de 2,5 milliards d'euros par an pour l'Assurance maladie- avec la médecine de ville.

Une économie possible de 500 millions. Sur 18 millions de passage aux urgences en 2012, 3,5 millions auraient ainsi pu être orientés en ville, estiment les Sages de la rue Cambon. Si ces derniers optaient pour la chirurgie ambulatoire (courte hospitalisation+suivi du patient qui peut sortir de l'hôpital), la Sécu économiserait 500 millions d'euros.

Pas de réduction de déficit en 2014 ? Une économie dont elle aurait bien besoin :  le déficit de ses régimes de base et du fonds de solidarité vieillesse s'est établi à 16 milliards d'euros en 2013. C'est, certes, 3,1 milliards de moins qu'en 2012. Mais la baisse du déficit marque le pas : elle avait été plus importante en 2012 (-3,5 milliards) et en 2011 (-7 milliards). En outre, l'année 2014 pourrait être une "année blanche", sans réduction des déficits, met en garde la Cour.