Soldes d'hiver : les Français plutôt frileux

  • A
  • A
Soldes d'hiver : les Français plutôt frileux
@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

CONSOMMATION - Un Français sur deux prévoit un budget limité à moins de 100 euros. Et beaucoup comptent privilégier les pré-soldes.

Les soldes démarrent mercredi prochain. Mais d’après deux sondages, les Français ne vont pas se ruer dans les magasins. La faute à la crise et à des promotions quasi-constantes, selon RetailMeNot et touslesprix.com.

Un budget limité. Une première étude RetailMeNot/Yougov/ma-reduc.com montre que 39% des sondés vont réduire leurs dépenses cette année à l'occasion des soldes. Et dans un second sondage, réalisé par touslesprix.com, c'est 56% d'entre eux qui devraient consacrer moins d'argent, à cette période autrefois prisée des consommateurs. Ainsi, un Français sur deux prévoit de dépenser moins de 100 euros, selon touslesprix.com.

Les bonnes affaires, c’est toute l’année. L'appétit pour les bonnes affaires est toujours là. Mais l'habitude d'acheter toute l'année à prix réduit semble avoir quelque peu émoussé l'intérêt pour les soldes. Six internautes sur dix affirment ainsi ne plus être prêts à acheter un produit si celui-ci n'est pas à prix réduit. Mais si 51% déclarent attendre la période des soldes pour faire des économies, ils sont désormais plus nombreux (52%) à considérer que les promotions ponctuelles en dehors des soldes constituent une meilleure opportunité de bonnes affaires.

Privilégier les ventes privées. 21% des Français comptent faire du repérage avant le jour J. Et 40% déclarent qu'il vont se mettre en quête de ventes privées avant la date officielle. Quitte à dépenser tout leur budget avant même le 7 janvier. Pour 24% d'entre eux, ces "soldes avant les soldes" sont le meilleur moyen d'éviter la cohue dans les magasins, tandis que 23% estiment que c'est la bonne méthode pour être sûr de trouver le produit désiré.

Six semaines de soldes. Les soldes d'hiver débuteront le 7 janvier et se clôtureront le 17 février, sauf dans les départements lorrains où ils commencent ce vendredi, suivis samedi de la Guadeloupe. Pour la première fois depuis 2009, elles dureront six semaines et non plus cinq, les soldes flottants venant d'être supprimés.