Les Français un peu moins riches

  • A
  • A
Les Français un peu moins riches
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le patrimoine des ménages a baissé de 1,8% en 2009, un recul néanmoins plus modéré qu'en 2008.

Le patrimoine des ménages français, qui s'était replié en 2008 après dix années de forte progression, s'est légèrement stabilisé en 2009. La hausse des actions en Bourse a compensé la baisse des prix de l'immobilier, selon une étude publiée vendredi par l'Insee.

12.000 milliards d'euros. C’est la valeur estimée du patrimoine économique national en 2009, qui comptabilise le patrimoine des ménages, des sociétés, des sociétés non financières et des administrations publiques. Il a diminué pour la deuxième année consécutive, mais à un rythme plus modéré : une baisse de -1,8% en 2009, après une année 2008 difficile et une baisse de 3,2%.

Délaisser l’immobilier pour la finance

Cette stabilisation résulte de deux effets en sens opposé : le redressement du patrimoine financier (les actions détenues par les Français), qui a retrouvé son niveau d'avant la crise, a été en majeure partie compensé par la poursuite du recul de leur patrimoine non financier (leurs biens immobiliers).

De 1997 à 2007, la valeur de ce patrimoine non financier s'était fortement accrue, en raison de l'envolée des prix de l'immobilier, avant de se replier en 2008, rappelle l'Insee. En 2009, profitant de cours de bourse très bas, les Français ont massivement réinvesti dans des actions, aujourd’hui en hausse.

Malgré la crise, la valeur du patrimoine des sociétés financières (Banque centrale, établissements de crédit, sociétés d'assurance...) a progressé l'an dernier. A l’inverse, le patrimoine des sociétés non financières a, lui, baissé en 2009 de près de 13%.