Les Français pessimistes sur l'avenir des jeunes

  • A
  • A
Les Français pessimistes sur l'avenir des jeunes
Partagez sur :

Près des trois quarts des Français pensent que les jeunes auront une situation "moins bonne" que leurs parents, selon un sondage publié jeudi.

A la question "A votre avis, les jeunes d'aujourd'hui auront-ils à l'âge adulte une situation meilleure que celle de leurs parents, moins bonne ou identique?", 72% des Français répondent qu'elle sera moins bonne, contre 19% qui pensent qu'elle sera identique et 9% qui la prédisent meilleure, selon un sondage Ifop publié jeudi.

Pour "lutter efficacement contre le chômage des jeunes et favoriser leur insertion dans la vie active", 52% des sondés estiment que la meilleure méthode serait d'"accroître davantage la part de la formation professionnelle au cours de leurs études", suivie de près (51%) par une "meilleure information des jeunes en cours d'études sur les débouchés professionnels de chaque formation".

Ce sont d'abord les entreprises qui sont "responsables des difficultés rencontrées par les jeunes", estiment 38% des sondés. 37% jugent que c'est l'Education Nationale qui est la principale responsable et 25% que ce sont les jeunes et leurs parents qui "sont les principaux responsables de leurs difficultés à s'insérer dans la vie active en raison d'une mauvaise orientation".