Les Français jugent les mesures du gouvernement

  • A
  • A
Les Français jugent les mesures du gouvernement
Une étude révèle ce que pensent les Français des premières mesures annoncées par le gouvernement.@ MAXPPP
Partagez sur :

EXCLU E1 - Toutefois, ils doutent de leur effet sur l'économie française, selon une étude Taddéo.

On connaissait déjà la cote de popularité de gouvernement. Une étude, conduite par le cabinet Taddéo pour Europe 1 et Les Echos, révèle vendredi ce que pensent les Français des premières mesures annoncées par le gouvernement, et notamment leur impact sur la situation économique et sociale de la France.

Les mesures, même impopulaires, annoncées bien accueillies

L'enquête montre d'abord que, prises isolément, les mesures annoncées depuis six semaines par le gouvernement sont toutes - ou presque - bien accueillies par les Français. Le rétablissement partiel de la retraite à 60 ans est ainsi approuvé par 70% des personnes interrogées, tout comme le blocage des loyers à la relocation, approuvé par 72% des sondés. Le coup de pouce au Smic est également approuvé par 69% des Français.

Mais les Français pensent aussi majoritairement que certaines mesures, que l'on pourrait penser impopulaires, sont bonnes pour le pays. Ainsi, ils sont 85% à considérer que le gel des dépenses de l'Etat pendant trois ans est une bonne chose. Ils sont encore 66% à avoir le même jugement sur la baisse des effectifs dans les ministères dits non prioritaires.

Peu d'annonces jugées mauvaises

Paradoxalement, l'augmentation de l'allocation de rentrée scolaire est la seule mesure jugée majoritairement mauvaise pour la France : pour 48% des sondés il s'agit d'une mauvaise chose, contre 45% qui considèrent que c'est une bonne chose. Deux autres mesures sont également jugées plutôt négativement, indique Julien Vaulpré, directeur général du Cabinet Taddéo : l'abrogation de l'exonération des heures supplémentaires et l'augmentation des charges patronales pour les primes d'intéressement et de participation.

Globalement, "les Français restent très inquiets sur la situation économique", note Julien Vaulpré. "L'arrivée du gouvernement ne s'accompagne pas d'un optimisme plus important et il y a un très grand scepticisme sur l'effet de ces mesures", explique-t-il. En effet, plus d'un Français sur deux (53%) estime que l'ensemble des mesures annoncées par le nouveau gouvernement n'aura aucun effet, ou au pire, des effets négatifs. Seulement un sondé sur trois (36%) pense qu'elles auront des effets positifs.

"L'opinion est prête à des mesures de rigueur"

"Cela signifie que les Français ont très bien intégré les difficultés économiques, la pédagogie a été faite. Donc la nouvelle majorité arrive avec une opinion qui est prête à des mesures de rigueur. Mais en même temps, l'opinion a peu d'attente - ce qui n'est pas forcément mauvais pour le gouvernement", souligne Julien Vaulpré.

Les Français se disent sceptiques sur la capacité du gouvernement à corriger dans le bon sens les déséquilibres qui minent la société. Ainsi, une courte majorité (51%) ne fait pas confiance au gouvernement socialiste pour réduire les inégalités sociales (contre 43% qui lui font confiance). 53% des sondés ne font pas non plus confiance à l'exécutif pour réduire les dépenses de l'Etat et 65% pour réduire le chômage.

Le seul domaine dans lequel les Français sont plus nombreux à faire confiance au gouvernement que les sceptiques est la capacité à améliorer le dialogue social : 48% des sondés sont confiants.

Enquête réalisée du 29 juin au 2 juillet auprès d'un échantillon représentatif de 1.000 personnes.