Livret A : les Français continuent de le fuir

  • A
  • A
Livret A : les Français continuent de le fuir
@ GUILLAUME BAPTISTE/AFP
Partagez sur :

ÉPARGNE - Pour les neuvième mois de suite, les retraits ont été plus importants que les dépôts.

Malgré le coup de pouce du gouvernement, qui a décidé de maintenir son taux de rémunération à 1%, rien n’y fait : les Français ont continué en janvier à vider leur Livret A pour investir dans d’autres formes d’épargne plus rémunératrices. Un désamour qui dure depuis neuf mois consécutifs.

>> LIRE AUSSI - Epargne : quelles sont les alternatives au Livret A ?

850 millions de moins en un mois. Une nouvelle fois, le Livret A a enregistré en janvier d’avantage de retraits que de dépôts : une décollecte qui a atteint 850 millions d’euros, selon des données publiées lundi par la Caisse des dépôts.

C’est le neuvième mois de suite que le Livret A enregistre une décollecte, si bien que la différence entre les retraits et les dépôts atteint sur cette période presque 7 milliards d’euros.

Le placement préféré des Français séduit donc de moins en moins, alors même que le gouvernement a décidé de maintenir son taux à 1% quand la formule permettant de le calculer devait mécaniquement le faire chuter à un nouveau plus bas historique de 0,25%, dû à la faiblesse de l'inflation.

Les épargnants se tournent vers d’autres produits d’épargne. Cet argent retiré des Livret A, les Français ne l’ont pas pour autant dépensé : en période de crise, ils ont tendance à épargner davantage qu’en temps normal. Mais où placent-ils désormais leurs économies ? Tout simplement sur des produits d’épargne plus rentables.

Parmi ces concurrents figure notamment l'assurance-vie, avec des fonds en euros (à capital garanti) qui ont rapporté 2,5% en moyenne en 2014. Surtout, les épargnants ont continué à plébisciter en janvier le Plan épargne logement (PEL), avant qu’il ne devienne moins avantageux : son taux garanti est passé le 1er février de 2,5% à 2% pour toute ouverture d’un nouveau compte. "En janvier, on a enregistré 25% d'ouvertures de PEL en plus et une collecte en hausse de 13% par rapport à janvier 2014", a expliqué à l'AFP une source d'un réseau bancaire en France.

En ce qui concerne le Livret de développement durable (LDD), lui aussi rémunéré à 1%, les retraits ont également été supérieurs aux dépôts en janvier, à hauteur de 200 millions d'euros.